Ecofin Hydrocarbures

Pétrole : Cuba se tourne vers l’Algérie pour combler son déficit d’approvisionnement vénézuélien

(Agence Ecofin) - Dépendant presqu’exclusivement du Venezuela pour ses approvisionnements en produits pétroliers, Cuba a comblé, en 2017 son déficit d’approvisionnement avec du pétrole importé d’Algérie.

En effet, l’année dernière, le Venezuela a enregistré une forte baisse de sa production de produits pétroliers en raison des difficultés rencontrées dans le fonctionnement de sa raffinerie de Cienfuegos. Celle-ci n’a produit que 24 000 b/j sur les 65 000 qui constituent sa capacité de production.

Au total, Cuba a importé 2,1 millions de barils en provenance d’Algérie et compte en faire de même cette année.

« Nous avons livré en 2017 trois fois 700 000 barils, soit un total de 2,1 millions de barils à Cuba. Nous ferons de même cette année.», a déclaré à Reuters, Omar Maaliou, vice-président de Sonatrach, la société publique algérienne du pétrole. Et de souligner que les premiers 700 000 barils sont sur le point d’être transférés vers l’île.

Cuba et l'Algérie entretiennent des relations économiques étroites. L'île importe chaque année entre 200 et 300 millions de dollars de produits pétroliers en provenance du pays africain, y compris des achats de naphta, précise Reuters.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas