Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Kenya : contre-performance de la filière thé en 2019

Kenya : contre-performance de la filière thé en 2019
  • Date de création: 27 janvier 2020 04:23

(Agence Ecofin) - Après un rebond en 2018, les recettes générées par la filière thé kenyane ont affiché un retrait de 16,4 % en 2019.

En effet, selon les données du directoire du thé relayées par Reuters, la valeur des exportations a atteint 117 milliards de shillings (1,2 milliard $) contre 140 milliards de shillings (1,4 milliard $) en 2018. Pour expliquer ce repli, l’organisation pointe notamment une récolte en berne avec 458 850 tonnes, soit environ 7 % de moins qu’un an plus tôt.  

À cette production en baisse, s’ajoute le déclin des prix à l’exportation au centre d’enchères de Mombasa, passant d’une moyenne de 2,58 à 2,21 $/kg sur fond de surabondance de l’offre sur le marché mondial.  

500 000 tonnes de thé en 2020 : un objectif démesuré ?

Pour la filière, la contre-performance de 2019, marque la fin d’une dynamique entamée depuis 2017. En effet ayant atteint 439 850 tonnes ladite année, le pays avait réussi à enchaîner avec un volume de 492 900 tonnes en 2018, ratant de peu l’objectif de 500 000 tonnes.

Alors que 2020 marque l’échéance de l’ambition fixée il y a 3 ans, le pays pourrait manquer le rendez-vous. Déjà, si le directoire n’avance pas de prévisions pour cette campagne, il anticipe une hausse marginale de la production durant la saison. En outre, il faut mettre en lumière le changement climatique qui a affecté la filière avec des sécheresses prolongées ces dernières années et surtout conduit à une instabilité de la production.

La nécessité de développer le segment de la transformation 

Au-delà de l’augmentation du volume expédié, certains analystes indiquent qu’une hausse de la valeur ajoutée reste indispensable pour diversifier les exportations face à la volatilité des prix. En effet, le fait que le Kenya ne transforme pas assez sa récolte le pénalise fortement par rapport à certains de ses concurrents.

Une comparaison du pays avec le Sri Lanka, son principal rival sur le marché mondial montre l’ampleur du manque à gagner. S’il dame le pion au Sri Lanka aussi bien en termes de production que de volume exporté, le Kenya est devancé par le pays asiatique lorsqu’il s’agit de gains tirés à l’export. Et pour cause, pendant que le Kenya tirait 140 milliards de shillings avec 476 000 tonnes en 2018, le Sri Lanka a engrangé l’équivalent de 150 milliards de shillings avec 288 000 tonnes, soit 60 % des envois du Kenya.

Ce paradoxe s’explique principalement par le fait que le Kenya exporte à près de 95 % ses feuilles en vrac contre 50 % pour le Sri Lanka qui fournit également en plus des volumes de vrac, des produits à plus forte valeur ajoutée (thé en sachets et thé instantané soluble).

Pour rappel, le Kenya fournit près de 75 % du thé d’Afrique de l’Est. Il représente le premier exportateur mondial de thé noir et le troisième producteur mondial. 

Espoir Olodo

Lire aussi :

16/01/2020 - Kenya : le président Uhuru Kenyatta pointe du doigt la mauvaise gouvernance au niveau de la filière thé


 
GESTION PUBLIQUE

Ethiopie : le gouvernement adopte une hausse de 870 millions $ du budget de l’Etat exercice 2019/2020

Contreperformance historique du Cameroun sur le marché des titres publics de la Beac

ACP-UE : l’accord de Cotonou prolongé jusqu’en décembre 2020

Madagascar envisage de mobiliser 17 milliards $ pour financer ses projets de développement

 
FINANCE

Maroc Telecom rassure ses investisseurs avec un dividende généreux

Kenya : Asante sanctionnée pour avoir initié un accord de fusion avec le Fonds Moringa sans l’approbation de la CAK

Le groupe Dangote entame la réduction du nombre de ses actions émises avec un premier engagement de 3,5 millions $

La BRVM entre dans une « nouvelle ère en matière de surveillance du marché »

 
ELECTRICITE

Angola : la Suède consacrera 1 milliard $ à l’électrification de la région de Dembos

Tanzanie : le taux d’électrification rural a atteint 74 % selon le gouvernement

Ouganda : la PowerChina propose la construction d’un barrage de 1,4 milliard $ sur le Nil

RDC : General Electric signe un accord de 1,8 milliard $ dans les secteurs électriques et de la santé

 
HYDROCARBURES

Nigéria : la NNPC et ses partenaires ont déjà dépensé 360 millions $ pour la dépollution de l’Ogoniland

Maroc : Sound Energy envisage de produire du GNL à petite échelle avec sa découverte TE-5 Horst

La société allemande De Raj Group forme une JV avec la société publique équato-guinéenne du pétrole

Gabon : le gouvernement attribue trois licences d’exploration pétrolière en onshore à Perenco

 
MINES

Cameroun : Eramet lance les travaux d’exploration sur le bloc rutilifère d’Akonolinga

Zambie : le coronavirus risque de retarder les plans de réduction de dette de First Quantum

Le sud-africain Gold Fields a terminé 2019 avec des performances record

Ghana : Asanko Gold enregistre une production et des revenus record en 2019

 
TELECOM

MTN Cameroun enregistre un chiffre d’affaires cumulé de 3400 milliards FCFA, en 20 ans d’activité

Zambie : le régulateur télécoms n’exclut pas l'entrée d'un 5e opérateur dans le pays

Maroc Telecom a atteint ses objectifs de 2019 grâce au segment de la data

Google abandonne son projet de fourniture d’Internet sans fil en Afrique du Sud

 
TRANSPORT

Maroc : plus de 273 millions de passagers transportés depuis 2011 par le tramway de Rabat-Salé

La JICA, qui finance l’extension du port malgache de Toamasina, forme le personnel à la bonne gouvernance

Pour améliorer la sécurité routière, l’ile Maurice va mettre sur pied la National Road Safety Observatory

Le Rwanda signe un nouvel accord bilatéral sur les services aériens avec la Tunisie, c’est son 101e accord du genre

 
ENTREPRENDRE

Tchad : Des pneus avariés transformés en meubles

RD Congo : Yannick Kimanuka, 22 ans, fonde une école pour les enfants de sa communauté

Prix Anzisha 2020 : l’appel à candidatures est lancé

Au Sénégal, un jeune couple fabrique des montres au design africain

 
MULTIMEDIA

Moussa Faki a dénoncé une marginalisation de l'Afrique sur les questions qui la concernent, lors du dernier Doha Forum (Vidéo)

En 10 ans, le Togo quintuple sa production de Coton (Vidéo)

FertiTogo, une plateforme digitale qui veut soulager les agriculteurs togolais (Vidéo)

Le Financial Times impressionné par l'évolution économique du Togo : ʽʽAmazing !ˮ (Vidéo)

 
FORMATION

Finance Uncovered organise en Afrique une formation sur le journalisme financier et la sécurité numérique

L’ambassade de France propose des bourses d’études de Master 2 et Doctorat aux étudiants togolais

Cameroun : le Japonais Yoshioko Takaaki projette d’installer un « Japan Cameroun Institute of Technology »

Le gouvernement autrichien propose des bourses aux professionnels africains des domaines du tourisme et de l’hôtellerie

 
COMM

Nigeria : changement à la tête du régulateur de l'audiovisuel

Algérie : le gouvernement durcit déjà le ton envers les médias

Google tâte le terrain pour une nouvelle forme de collaboration avec les médias

Afrique subsaharienne : AfricaXP étend son bouquet de télévision grâce à deux satellites d’Eutelsat