Kenya : la production de thé a augmenté de 15% au premier semestre

Kenya : la production de thé a augmenté de 15% au premier semestre

(Agence Ecofin) - Au Kenya, la récolte de thé a connu une hausse de 15% durant la première moitié de l’année 2018, a annoncé le directoire du thé.

Selon les chiffres diffusés par le régulateur de la filière, le volume cumulé de janvier à juin s’est établi à 230 000 tonnes contre 200 000 tonnes un an plus tôt à la même période.

Cette tendance positive résulte essentiellement de conditions météorologiques clémentes marquées par le déroulement d’une longue saison pluvieuse dans la majeure partie des zones de production.  

Par ailleurs, indique le directoire, durant cette période, environ 28 000 tonnes de feuille ont transité par les enchères de Mombasa, une amélioration de près de 22% par rapport au stock de 2017 (23 000 tonnes).

Du côté des prix, la hausse de la récolte n’a été profitable dans la mesure où, la moyenne semestrielle est tombée à 276 shillings par kilogramme alors qu’elle s’affichait à 300 shillings en 2017 pour la même quantité.

Au Kenya, la culture du thé s’effectue sur plus de 150 000 hectares.  

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro