Ecofin Telecom

Algérie : les opérateurs télécoms ont obtenu le feu vert pour lancer la 4G

(Agence Ecofin) - Les opérateurs des télécommunications Mobilis, Djezzy et Ooredoo peuvent désormais commercialiser les services 4G sur mobile en Algérie. Le 25 septembre 2016, le gouvernement a publié à cet effet le décret portant « approbation de licence d’établissement et d’exploitation d’un réseau public de télécommunications mobiles de quatrième génération (4G) et de fourniture de services de télécommunications au public ».

Chaque opérateur aura deux catégories de wilayas dans lesquelles lancer le service. Celles dites prioritaires sont au nombre de quinze tandis que les autres sont au nombre de trente-trois, soit cinq wilayas prioritaires et onze wilayas secondaires par opérateur.

Un calendrier de déploiement minimal de la 4G à travers le pays sur cinq années a d’ailleurs été établi par les autorités pour garantir une couverture efficace du territoire national. À la fin de la première année d’exploitation, chaque opérateur devra avoir assuré une couverture 4G minimale de 10% dans certaines wilayas. Ouargla, Alger et Oran pour Mobilis ; Bechar, Tlemcen et Tizi Ouzou pour Ooredoo, et Djelfa, Setif et Constantine pour Djezzy.

Les opérateurs télécoms ne pourront se lancer sur le marché de la 4G qu’après avoir payé la licence de 15 ans dont le montant se décline en deux parties. Une partie fixe d'une valeur de 5 milliards de dinars (46 millions de dollars US) à verser dans un délai ne dépassant pas les 20 jours suite à l'acquisition de la licence, et la partie variable égale à 1% du chiffre d'affaires annuel réalisé par chaque opérateur grâce à la quatrième génération de téléphonie mobile.

Muriel Edjo

Lire aussi:

23/05/2016 - Algérie : l’Artp a attribué la licence 4G à Mobilis, Djezzy et Ooredoo


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom