Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

5 pays africains disposent du potentiel nécessaire pour faire face aux défis de la quatrième révolution industrielle (BAD)

5 pays africains disposent du potentiel nécessaire pour faire face aux défis de la quatrième révolution industrielle (BAD)
  • Date de création: 20 février 2020 20:03

(Agence Ecofin) - Seulement 5 pays africains disposent du potentiel nécessaire pour faire face aux défis de la quatrième révolution industrielle (4IR) qui implique l’introduction de la technologie dans les différents secteurs d’activité, en vue de stimuler la croissance économique.

C’est ce que révèle la Banque africaine de développement (BAD), dans un rapport sur les potentialités de la quatrième révolution industrielle en Afrique, présenté mercredi 19 février 2020, à Abidjan.

Il s’agit notamment de Maurice, de l’Afrique du Sud, de la Tunisie, du Ghana et du Botswana.

Selon l’institution, ces pays disposent d'un capital humain bien formé dans le domaine des technologies et des infrastructures technologiques répondant aux normes, ainsi que de politiques étatiques favorables au développement de cette quatrième révolution industrielle.

Le rapport fait également savoir que parmi les technologies de cette révolution industrielle, en Afrique, l'internet des objets (IOT) et le big data sont les plus utilisés, suivis de la fabrication additive (impression 3D), l'Intelligence artificielle (IA), les drones et la Blockchain, dans une moindre mesure.

La BAD précise à cet effet que « l'importante population africaine, qui devrait doubler, d'ici 2050, pour atteindre 2,4 milliards d'individus, présente à la fois une source de données pour alimenter l'innovation dans les technologies 4IR ainsi qu'un marché précieux. Il existe une marge de croissance du côté de l'offre, car les produits et services proposés en Afrique se situent bien en dessous des niveaux de demande estimés ».

L’étude a, en outre, relevé que certains facteurs pertinents sont essentiels pour améliorer la capacité d'un pays à utiliser des technologies émergentes, mais, plus important encore, pour les outiller en vue de développer des applications de marché. Ces facteurs sont notamment relatifs au capital humain, à la gouvernance, aux politiques et à la réglementation, ainsi qu’aux systèmes de soutien à l'entrepreneuriat, à l'innovation et à l'accès au financement.

C’est donc autour de ces différents aspects que doit s’articuler la mise en œuvre des politiques de réformes devant permettre à l’Afrique de profiter réellement des avantages de ces technologies, selon la BAD.

Pour le directeur du département du développement des marchés financiers à la BAD, Stefan Nalletamby, « les technologies de quatrième révolution industrielle vont permettre aux Etats africains de faire face aux défis dans plusieurs domaines, tels que l’agriculture, les services, le secteur manufacturier, l’éducation, l’énergie et la santé. Et ainsi de booster l’activité économique du continent qui ne représente que 4% du PIB mondial ».

En 2019, environ 6500 start-up technologiques ont été identifiées sur le continent, dont environ 10% développent des applications 4IR (712 start-up). Ces start-up 4IR ont reçu 210 millions $ d'investissements en capital-risque.

André Chadrak


 
FINANCE

Coronavirus : les banques commerciales marocaines sont exposées, mais la situation demeure gérable…

Coronavirus : le fonds d'urgence pour soutenir les pays pauvres tarde à entrer en activité en Afrique

Egypte : Mohamed Okasha quitte la direction de Fawry pour lancer un fonds de 25 millions $

Moody’s dégrade à son tour la note souveraine de l'Afrique du Sud, avec des perspectives négatives

 
AGRO

Côte d’Ivoire : le Service américain des douanes se penche sur le travail forcé des enfants dans le cacao

Maroc : l’exécutif prend des mesures pour assurer la fourniture en produits alimentaires essentiels

Zimbabwe : la BAD octroie 8,25 millions $ au groupe agroalimentaire Olivine Industries

Le Conseil international des céréales anticipe une récolte record en 2020/2021

 
ELECTRICITE

Bénin : la SBEE sursoit aux coupures pour non-paiement de factures en accompagnement au confinement

Afrique du Sud : le confinement rend possible une maintenance sans délestage

Côte d’Ivoire : 70 % des factures se règlent désormais via des outils digitaux

Sao Tomé-et-Principe : la BAD donne 12 millions € pour la transition énergétique

 
HYDROCARBURES

En Amérique du Nord, le pétrole s’échange à moins de 10 dollars le baril

Nigeria : il faut désormais un permis pour se rendre sur les plateformes pétrolières en mer

Avec la chute des prix du baril, les exportateurs de pétrole de la région MENA perdront 192 milliards $ cette année

Coronavirus : la conférence Sénégal Oil & Power 2020 reportée à une date ultérieure

 
MINES

Zimbabwe : la production d’or de la mine Blanket baissera en raison du coronavirus

Afrique du Sud : Eastplats publie de solides résultats financiers pour l’exercice 2019

Botswana : Giyani Metals obtient le permis environnemental pour son projet Lobatse

Afrique du Sud : Rand Refinery fonctionnera à capacité réduite durant la période de confinement

 
TELECOM

Les Nations unies somment l’Éthiopie de rétablir l'Internet dans la région Oromo, en ces temps de Covid-19

Orange Tunisie et ses partenaires lancent plusieurs initiatives numériques pour limiter la propagation du Covid-19

L’Égypte a investi 1,9 milliard $ en 2019 pour accroître ses capacités data internationales de 30%

OneWeb, le fournisseur de connectivité Internet par satellite, déclare faillite

 
TRANSPORT

Covid-19 : le Malawi, qui n’enregistre aucun cas d’infection, suspend les vols internationaux dès le 1er avril

Au Niger, les agences de voyages bénéficient d’une exonération fiscale de 3 mois en raison du Covid-19

Sky Mali réceptionne son premier avion, mais reporte le démarrage de ses opérations à cause du Covid-19

La route CU9, financée à 238 millions $ par la BAD, désenclave le nord du Togo et rapproche du Burkina Faso

 
ENTREPRENDRE

Au Nigéria, Fela Akinse fabrique des chaussures à partir de plastique recyclé

L’ivoirienne Mabre Cissé propose du miel en sachet individuel

Maroc : Le Dr Lahbib Latrach propose une solution de traitement et de réutilisation des eaux usées

Au Nigeria, AirSynQ veut limiter les actes de vandalisme sur les canalisations pour matières gazeuses

 
MULTIMEDIA

Le pharmacien camerounais Tebimosa veut produire des anticancéreux pour le marché local (Vidéo)

Retrouvez le classement de l’opacité financière des pays africains (Infographie)

Tous les ivoiriens seront désormais à l’école de la finance ! (Vidéo)

Des étudiants sénégalais fabriquent une voiture utilitaire fonctionnant comme un générateur d’énergie (Vidéo)

 
FORMATION

Bceao : appel à candidatures pour le cycle diplômant du Centre ouest-africain de formation bancaire

L'AUF propose des sites de cours en ligne pour les étudiants et enseignants africains

Le centre régional ouest-africain de YALI propose des formations en ligne pour les leaders africains

L'accélérateur Wise offre une bourse de formation aux start-up internationales dans le domaine de l’apprentissage

 
COMM

Afrique du Sud : l’iconique studio de production Metro Goldwyn Mayer souhaite lancer un service de vidéo à la demande

Afrique du Sud : Amazon Prime Video propose gratuitement du contenu pour enfant en streaming pour aider au confinement

MultiChoice ajoute la chaîne Africanews à ses bouquets de télévision

Afrique : les salons Discop Abidjan et Discop Johannesburg sont reportés à cause de la pandémie de coronavirus