Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Le sommet Emerging Valley réunira à nouveau, en décembre, les acteurs africains et européens de la tech

Le sommet Emerging Valley réunira à nouveau, en décembre, les acteurs africains et européens de la tech
  • Date de création: 08 octobre 2021 16:38

(Agence Ecofin) - En septembre 2021, cinq start-up africaines ont été récompensées dans le cadre de l’Emerging Mediterranean, un projet initié par le président français Macron. Ce dernier semble s’intéresser à l’écosystème de la tech africaine et multiplie les soutiens pour des initiatives du secteur.

Les 13 et 14 décembre 2021 à Marseille, des investisseurs internationaux et des acteurs de l’industrie numérique et de la tech africaine et européenne vont se rencontrer dans le cadre de la 5e édition du sommet Emerging Valley. Ce rendez-vous – parrainé par le président français Emmanuel Macron et qui se tiendra à la fois en présentiel et en digital – permettra, apprend-on, aux participants de « découvrir les nouveaux territoires d’innovation qui émergent au Sud et explorer les solutions digitales de demain ».

Pour Samir Abdelkrim (photo), fondateur de l’événement, l’objectif est d’accompagner les entrepreneurs en favorisant la rencontre des écosystèmes et des innovateurs d’Afrique, de Méditerranée et d’Europe, afin de cocréer des solutions durables et résilientes face aux urgences et aux défis de notre temps. Entre autres sujets qui animeront les débats, on retrouve l’entrepreneuriat féminin, l’essor des licornes à succès « Made in Africa », la ville durable africaine, l’investissement dans l’innovation, l’e-santé ou encore la biodiversité et la résilience des territoires face aux défis climatiques.

Alors que le secteur africain de la technologie essaie tant bien que mal de se développer, les porteurs d’idées d’innovation sur le continent se heurtent souvent aux problèmes de financement. On peut donc voir en cette initiative une opportunité pour les entrepreneurs tech africains d’élargir leurs possibilités d’obtenir du financement en provenance de l’Europe. Rappelons que selon un rapport publié par Weetracker en 2020, la moitié des start-up africaines créées entre 2010 et 2018 ont fermé, en raison notamment de problèmes comme le coût élevé de création de produits originaux et le manque de fonds.

Lire aussi :

07/10/2021 - Neolli, la plateforme de e-commerce qui offre de nouvelles perspectives aux artisans marocains

11/09/2021 - Emerging Mediterranean présente les lauréats de son cycle 2021 au Digital Talk à Casablanca

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Top 5 des économies innovantes en Afrique Subsaharienne (2021)

InfographieFormation top5 economies inovantes afrique subsaharienne