Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

La renaissance du tabac zimbabwéen au prix d’une déforestation massive

  • Date de création: 07 octobre 2014 19:39

(Agence Ecofin) - Le Zimbabwe qui a enregistré une production de tabac de 205,5 millions de kilogrammes cette saison, s’attend à une production record l’an prochain. Ces performances sont révélatrices de la renaissance d’une filière qui, durant ses heures de gloire, se posait en rivale des Etats-Unis en matière de qualité de la production.

Cependant, indique le Chicago Tribune dans un article de fond, ce renouveau du tabac zimbabwéen se fait au détriment du couvert forestier du pays. En effet, si environ 1400 fermiers utilisent des techniques de culture modernes sur leurs exploitations, quelques 90 000 petits planteurs préfèrent pour des raisons de coûts, recourir au bois abattu plutôt qu’au charbon pour la production du tabac jaune.

Cette pratique, qui coûte au pays 15% de la superficie totale, perdue du fait de la déforestation, est largement favorisée par les contrats de production signés entre les fermiers et les majors du secteur. Selon Jerry Moyo, un grand planteur qui utilise des tracteurs et du charbon pour la production de son tabac, la responsabilité de ces compagnies est indéniable : « Les compagnies qui financent la production de tabac et l’achètent ensuite, n’en ont rien à faire de la déforestation. Ces compagnies affirment fournir des semences de gommier aux fermiers afin qu’ils puissent produire leur propre bois, mais c’est une énorme blague. Quel petit producteur, irait planter des arbres sur sa petite parcelle de deux hectares et attendrait ensuite cinq à dix ans avant de pouvoir disposer du bois pour produire son tabac jaune?» s’indigne-t-il.

Cette analyse est également celle de Jeremiah Sarudza, un petit producteur, qui affirme : « Comment pourrais-je planter des arbres quand je n’ai que deux hectares ? Les arbres prendraient la plus grande partie de la superficie disponible et où cultiverais-je alors le tabac ou le maïs pour ma famille? Il y a juste assez d’espace soit pour le tabac, soit pour les arbres, mais pas pour les deux.»

De son côté le Tobacco Industry Marketing Board, qui est en charge de la promotion de l’industrie zimbabwéenne du tabac, répond par la voix de son directeur général, Andrew Matibiri. Il maintient sa position et affirme, non sans une certaine mauvaise foi, que les majors fournissent les planteurs en semences de gommier et leur recommandent fortement de les planter quelle que soit la superficie dont ils disposent afin d’éviter les conséquences de la déforestation.

Au nombre des actions plus concrètes menées par ces compagnies, on notera cependant le lancement l’an dernier de la Sustainable Afforestation Programme,  qui entend injecter 33,5 millions de dollars dans la plantation de 5000 hectares sur les sept prochaines années.

Si d’après les chiffres officiels, le pays a plus que quadruplé sa production en 8 ans, en partant d’une récolte de 45 millions de kilogrammes en 2008, cette performance ne doit pas cacher cette statistique, révélée par une commission mise en place par le  ministère zimbabwéen de l’environnement et selon laquelle, le pays, qui ne dispose plus que de 45% de ses superficies de forêts naturelles, pourrait voir celles-ci disparaître entièrement d’ici 50 ans si la déforestation se maintenait au rythme actuel.

Aaron Akinocho


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Niger : l’armée américaine ouvre une nouvelle base aérienne à Agadez

La Guinée Equatoriale titrise une partie de sa dette auprès de la filiale locale d’Afriland First Bank, pour 291 milliards de FCFA

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

Rwanda: la Banque centrale envisage l'émission d'une monnaie électronique pour améliorer les transactions financières

 
FINANCE

Afrique du Sud : l'assureur Old Mutual maintient le renvoi de son CEO malgré une décision contraire de la justice

Egypte : Banque du Caire va accorder une ligne de crédit de 34,6 millions $ à la société immobilière Inertia

Ghana : la Banque centrale proroge jusqu’en 2020, le délai accordé aux banques rurales et institutions de microfinance pour se recapitaliser

Quelles astuces pour les Institutions de Microfinance qui souhaitent réussir leur transformation digitale ?

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

 
TELECOM

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro