Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

La renaissance du tabac zimbabwéen au prix d’une déforestation massive

  • Date de création: 07 octobre 2014 19:39

(Agence Ecofin) - Le Zimbabwe qui a enregistré une production de tabac de 205,5 millions de kilogrammes cette saison, s’attend à une production record l’an prochain. Ces performances sont révélatrices de la renaissance d’une filière qui, durant ses heures de gloire, se posait en rivale des Etats-Unis en matière de qualité de la production.

Cependant, indique le Chicago Tribune dans un article de fond, ce renouveau du tabac zimbabwéen se fait au détriment du couvert forestier du pays. En effet, si environ 1400 fermiers utilisent des techniques de culture modernes sur leurs exploitations, quelques 90 000 petits planteurs préfèrent pour des raisons de coûts, recourir au bois abattu plutôt qu’au charbon pour la production du tabac jaune.

Cette pratique, qui coûte au pays 15% de la superficie totale, perdue du fait de la déforestation, est largement favorisée par les contrats de production signés entre les fermiers et les majors du secteur. Selon Jerry Moyo, un grand planteur qui utilise des tracteurs et du charbon pour la production de son tabac, la responsabilité de ces compagnies est indéniable : « Les compagnies qui financent la production de tabac et l’achètent ensuite, n’en ont rien à faire de la déforestation. Ces compagnies affirment fournir des semences de gommier aux fermiers afin qu’ils puissent produire leur propre bois, mais c’est une énorme blague. Quel petit producteur, irait planter des arbres sur sa petite parcelle de deux hectares et attendrait ensuite cinq à dix ans avant de pouvoir disposer du bois pour produire son tabac jaune?» s’indigne-t-il.

Cette analyse est également celle de Jeremiah Sarudza, un petit producteur, qui affirme : « Comment pourrais-je planter des arbres quand je n’ai que deux hectares ? Les arbres prendraient la plus grande partie de la superficie disponible et où cultiverais-je alors le tabac ou le maïs pour ma famille? Il y a juste assez d’espace soit pour le tabac, soit pour les arbres, mais pas pour les deux.»

De son côté le Tobacco Industry Marketing Board, qui est en charge de la promotion de l’industrie zimbabwéenne du tabac, répond par la voix de son directeur général, Andrew Matibiri. Il maintient sa position et affirme, non sans une certaine mauvaise foi, que les majors fournissent les planteurs en semences de gommier et leur recommandent fortement de les planter quelle que soit la superficie dont ils disposent afin d’éviter les conséquences de la déforestation.

Au nombre des actions plus concrètes menées par ces compagnies, on notera cependant le lancement l’an dernier de la Sustainable Afforestation Programme,  qui entend injecter 33,5 millions de dollars dans la plantation de 5000 hectares sur les sept prochaines années.

Si d’après les chiffres officiels, le pays a plus que quadruplé sa production en 8 ans, en partant d’une récolte de 45 millions de kilogrammes en 2008, cette performance ne doit pas cacher cette statistique, révélée par une commission mise en place par le  ministère zimbabwéen de l’environnement et selon laquelle, le pays, qui ne dispose plus que de 45% de ses superficies de forêts naturelles, pourrait voir celles-ci disparaître entièrement d’ici 50 ans si la déforestation se maintenait au rythme actuel.

Aaron Akinocho


 
GESTION PUBLIQUE

La CCI de Paris réduit le montant des dommages réclamé par Santullo Sericom à l’Etat gabonais de 328 à 90 milliards de FCFA

Egypte: les revenus touristiques de l'année 2018-2019 ont atteint 12,5 milliards $, un record

Au Maroc, « Dar el Oumouma » veut offrir une maternité dans la sécurité et la dignité

La BEI appuie l’adhésion du Togo, du Niger et du Cameroun à l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique

 
FINANCE

Botswana : Grit Real Estate Income Group monte à 30 % dans le capital de la société immobilière Letlole La Rona Limited

Au Nigeria, la plateforme de recrutement de chauffeurs professionnels Drivers NG reçoit un investissement de GreenTec Capital

Le fonds panafricain ECP annonce la cession partielle de ses parts dans Oragroup à une caisse de retraite de Côte d’Ivoire

Bien que plutôt rentable, le financement de l’Afrique via des émissions de titres d’obligations ou d’actions reste marginal

 
ELECTRICITE

L’Éthiopie confie à l’Allemand Voith l’optimisation de la centrale hydroélectrique Gilgel Gibe II

Afrique du Sud : l’Eskom a besoin de 12 milliards $ pour satisfaire aux normes sur la qualité de l’air

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

Zambie : la BAD et le Fonds vert pour le climat mettent à disposition 154 millions $ pour installer 100 MW d’énergie propre

 
HYDROCARBURES

Ces dernières années, la Chine a investi plus de 75 milliards $ dans le secteur pétrolier de la région MENA

Le gouvernement nigérian achève les plans visant à lancer un nouveau cycle de licences pétrolières à la mi-2020

Nigéria : arrestation à Dubaï de l’ancien procureur général Mohammed Adoke dans le cadre de l’affaire OPL 245

Algérie : Sonatrach signe avec le groupe français Engie des accords de livraison de gaz naturel et de GNL

 
MINES

Guinée : l’État confie à Sycamore Mining le développement d’une ancienne mine d’or de Semafo

Namibie : Namdeb Holding cherche à obtenir des allégements fiscaux pour développer ses activités

Côte d’Ivoire : Endeavour augmente la capacité de l’usine CIL d’Ity

Ghana : le ministère approuve l’octroi d’un bail minier pour le projet Akrokeri-Homase

 
TELECOM

Mali : le personnel d’Orange en grève

L’Ethiopie veut attirer des investissements sud-coréens dans le secteur des TIC

Des entreprises françaises en mission de prospection dans les secteurs TIC d'Ouganda

L’Ouganda démarre la fabrication d’ordinateurs et de téléphones mobiles

 
TRANSPORT

La Guinée va se doter de 650 km de voies ferrées et d’un port en eau profonde dans le cadre d'un contrat d’exploitation minière

La réhabilitation de l’axe Bouaké-Ferké qui relie le centre et le nord de la Côte d’Ivoire se poursuit

La Tanzanie mobilise les financements pour la deuxième phase du projet SGR qui reliera Dar es Salaam au Rwanda, au Burundi et à la RDC

Le Mozambique inaugure l’autoroute rénovée de 287 km qui relie la ville portuaire de Beira au Zimbabwe

 
FORMATION

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

La communauté en ligne d’entrepreneurs VC4A, lance un cours à distance destiné aux professionnels africains du secteur des affaires

Djibouti : le gouvernement annonce un plan stratégique national pour la formation professionnelle sur 10 ans

 
COMM

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Cameroun : près de 400 journalistes francophones réunis à Yaoundé, dans le cadre des 48e assises de l’UPF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro