Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

La renaissance du tabac zimbabwéen au prix d’une déforestation massive

  • Date de création: 07 octobre 2014 19:39

(Agence Ecofin) - Le Zimbabwe qui a enregistré une production de tabac de 205,5 millions de kilogrammes cette saison, s’attend à une production record l’an prochain. Ces performances sont révélatrices de la renaissance d’une filière qui, durant ses heures de gloire, se posait en rivale des Etats-Unis en matière de qualité de la production.

Cependant, indique le Chicago Tribune dans un article de fond, ce renouveau du tabac zimbabwéen se fait au détriment du couvert forestier du pays. En effet, si environ 1400 fermiers utilisent des techniques de culture modernes sur leurs exploitations, quelques 90 000 petits planteurs préfèrent pour des raisons de coûts, recourir au bois abattu plutôt qu’au charbon pour la production du tabac jaune.

Cette pratique, qui coûte au pays 15% de la superficie totale, perdue du fait de la déforestation, est largement favorisée par les contrats de production signés entre les fermiers et les majors du secteur. Selon Jerry Moyo, un grand planteur qui utilise des tracteurs et du charbon pour la production de son tabac, la responsabilité de ces compagnies est indéniable : « Les compagnies qui financent la production de tabac et l’achètent ensuite, n’en ont rien à faire de la déforestation. Ces compagnies affirment fournir des semences de gommier aux fermiers afin qu’ils puissent produire leur propre bois, mais c’est une énorme blague. Quel petit producteur, irait planter des arbres sur sa petite parcelle de deux hectares et attendrait ensuite cinq à dix ans avant de pouvoir disposer du bois pour produire son tabac jaune?» s’indigne-t-il.

Cette analyse est également celle de Jeremiah Sarudza, un petit producteur, qui affirme : « Comment pourrais-je planter des arbres quand je n’ai que deux hectares ? Les arbres prendraient la plus grande partie de la superficie disponible et où cultiverais-je alors le tabac ou le maïs pour ma famille? Il y a juste assez d’espace soit pour le tabac, soit pour les arbres, mais pas pour les deux.»

De son côté le Tobacco Industry Marketing Board, qui est en charge de la promotion de l’industrie zimbabwéenne du tabac, répond par la voix de son directeur général, Andrew Matibiri. Il maintient sa position et affirme, non sans une certaine mauvaise foi, que les majors fournissent les planteurs en semences de gommier et leur recommandent fortement de les planter quelle que soit la superficie dont ils disposent afin d’éviter les conséquences de la déforestation.

Au nombre des actions plus concrètes menées par ces compagnies, on notera cependant le lancement l’an dernier de la Sustainable Afforestation Programme,  qui entend injecter 33,5 millions de dollars dans la plantation de 5000 hectares sur les sept prochaines années.

Si d’après les chiffres officiels, le pays a plus que quadruplé sa production en 8 ans, en partant d’une récolte de 45 millions de kilogrammes en 2008, cette performance ne doit pas cacher cette statistique, révélée par une commission mise en place par le  ministère zimbabwéen de l’environnement et selon laquelle, le pays, qui ne dispose plus que de 45% de ses superficies de forêts naturelles, pourrait voir celles-ci disparaître entièrement d’ici 50 ans si la déforestation se maintenait au rythme actuel.

Aaron Akinocho


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Sénégal: le frère du président Macky Sall démissionne de la Caisse des Dépôts après des accusations de corruption  

Egypte : le parlement approuve le budget le plus important de l'histoire du pays, à plus de 94 milliards $  

Cap-Vert: la dette publique enregistre une baisse en 2018 mais reste très élevée à 122,8% (GAO)

Finance verte : Coöperatief Climate Fund Managers a levé 850 millions $ en deux ans pour des projets énergétiques

 
FINANCE

Maroc: la BAD finance la construction d’une cimenterie à hauteur de 45 millions d’euros

L’OPIC examine un possible investissement dans le secteur agricole du Mozambique

Bourse de Casablanca: l'effet Maroc Telecom semble avoir été précaire sur la dynamique de marché

UEMOA : réserves excédentaires toujours confortables pour les banques au cours du premier trimestre 2019, mais en baisse

 
ELECTRICITE

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

Nigeria : le secteur électrique aura besoin de 100 milliards $ d’investissement sur les 20 prochaines années

Kenya : la KenGen établit un laboratoire de R&D à Tana

 
HYDROCARBURES

Kenya : le gouvernement s'accorde avec Total, Tullow et Africa Oil pour construire une raffinerie de pétrole

Le Ghana veut introduire le gaz naturel comprimé comme complément aux produits pétroliers

En octobre, Macky Sall recevra le prix de l’Homme de l’année dans le secteur pétrolier africain

Le fournisseur de services pétroliers ADES International fait son marché en Afrique du Nord

 
MINES

Mali: le gouvernement lance officiellement les travaux de construction de l'Ecole des Mines

Le déficit d’approvisionnement de cuivre prévu pour l’année 2019 se confirme

Afrique du Sud : le projet Boikarabelo devrait produire son premier charbon en 2022

L’australien Sandfire Resources veut investir dans le secteur minier du Botswana

 
TELECOM

Bénin : Isocel promet une offre Internet par fibre optique, «au coût le moins élevé du marché» (Interview)

TIF 2019 : Huawei remporte le Prix de contribution exceptionnelle pour ses 20 ans d’existence en Tunisie

Orange a aidé KaiOS Tehnologies à lever 50 millions $ pour améliorer l’accès à Internet en Afrique

Le Nigeria a porté la croissance du groupe Airtel en Afrique pour l’année 2019

 
FORMATION

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

Les 13 meilleures universités africaines, selon le classement QS World University 2020

Une école d’automne pour les jeunes Africains sur la gestion des déchets électroniques et l’économie circulaire

L’École d’administration publique du Québec va lancer une certification en évaluation du développement en langue arabe

 
COMM

Algérie : le groupe Medias Temps Nouveau bientôt vendu ?

Retransmission CAN 2019: le cryptage des chaînes nationales chez l’opérateur Canal +, décrié sur les réseaux sociaux

L’Agence Ecofin couvrira désormais l’actualité du secteur africain des transports

Afrique du Sud : la digitalisation des services de MultiChoice va faire perdre leurs emplois à plus de 2 000 employés de l’entreprise

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro