Ecofin Agro

La Tanzanie bénéficie d’une dérogation de la SADC pour protéger son secteur sucrier pendant trois ans

(Agence Ecofin) - Le gouvernement tanzanien a obtenu de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), une mesure de sauvegarde de son secteur sucrier pendant une période de trois ans, rapporte dailynews.

Décidée lors du 37e Sommet ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement de ladite organisation à Pretoria, cette disposition permet à l’exécutif d’imposer une taxe de 25% sur le sucre en provenance des autres pays de la SADC. Elle est destinée à réduire l’afflux du sucre importé et à favoriser le développement du secteur, en prélude à une ouverture à la concurrence régionale.

« Nous avons demandé aux membres de la SADC de nous permettre de taxer le sucre importé parce que conformément à notre plan d’industrialisation, une entrée libre sur le marché domestique empêcherait la croissance de notre industrie locale.», explique Charles Mwijage (photo), ministre en charge de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement.

Pour rappel, la Tanzanie produit annuellement 320 000 tonnes de sucre pour une demande qui avoisine 420 000 tonnes.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android