Afrique du Sud : la taxe sur le sucre pourrait faire perdre 129 millions $ à l'industrie sucrière en 2018/2019

Afrique du Sud : la taxe sur le sucre pourrait faire perdre 129 millions $ à l'industrie sucrière en 2018/2019

(Agence Ecofin) - En Afrique du Sud, la taxe sur les boissons sucrées pourrait entraîner une baisse de 1,8 milliard de rands (129 millions $) des revenus de l’industrie sucrière durant la campagne commerciale 2018/2019. C’est ce qu’estime le Département américain de l’agriculture (USDA) dans un rapport sur le secteur sucrier de la Nation arc-en-ciel.

La mesure appliquée depuis le 1er avril dernier, impose désormais un prélèvement fiscal de 2,21 cents sur chaque boisson contenant plus de 4 grammes de sucre par 100 millilitres contre 2,1 cents auparavant.

Selon l’USDA, le manque à gagner pourrait menacer 10 000 emplois agricoles et entraîner une nouvelle réduction du prix de la canne achetée auprès des producteurs. D’après l’institution, de nombreuses stratégies sont déjà déployées par les acteurs de la filière afin de s’adapter à la réforme dont l’efficacité dans la réduction de l’obésité, reste toujours en cours d’évaluation par les autorités.

Alors que les producteurs s’orientent vers d’autres cultures plus profitables comme la noix de macadamia, les sucreries augmentent la production de nouveaux édulcorants afin de diversifier leurs revenus tandis que les fabricants de boissons reformulent leurs produits.   

Pour l’organisation, la taxe sur le sucre pourrait être une aubaine pour de nouvelles restructurations dans l’industrie si le gouvernement met en œuvre des mesures ainsi que des politiques appropriées pour soutenir les acteurs.   

D’après les données de l'Association des producteurs de canne à sucre d'Afrique du Sud (SACGA) et l'Association sud‑africaine du sucre (SASA), l’imposition fiscale a déjà conduit à une baisse de 200 000 tonnes (30%) de la quantité de sucre livrée au secteur des boissons depuis avril dernier.

Selon les chiffres fournis par le Trésor sud-africain, cette réforme a permis de mobiliser des recettes de 2,3 milliards de rands (164 millions $) à la fin du mois de décembre 2018.

En Afrique du Sud, la filière sucre emploie directement 79 000 personnes dans la production et la transformation de la canne à sucre.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro