Egypte : le gouvernement renonce à la taxe de 3 000 livres frappant les exportations de sucre

Egypte : le gouvernement renonce à la taxe de 3 000 livres frappant les exportations de sucre

(Agence Ecofin) - En Egypte, l’exécutif a supprimé la taxe de 3 000 livres (168 $) appliquée depuis avril 2017 à chaque tonne de sucre exportée a annoncé hier, le ministère du Commerce et de l’Industrie.

Cette mesure avait été prise par le gouvernement pour limiter les sorties de la denrée afin d’assurer un approvisionnement domestique suffisant.

D’après un communiqué relayé par Reuters, la suppression de cette barrière commerciale devrait permettre d’exporter le surplus de sucre actuellement enregistré. Selon les prévisions du Département américain de l’agriculture (USDA) datant de mars dernier, l’Egypte devrait produire 2,44 millions de tonnes de sucre raffiné en 2018/2019 pour une consommation de 3,1 millions de tonnes.

Les principaux marchés d’écoulement du sucre égyptien sont le Soudan et le Kenya qui absorbent environ la moitié des expéditions totales.

Le pays compte 14 transformateurs de sucre d’une capacité cumulée de traitement de 18,5 millions de tonnes de canne à sucre et de betterave sucrière.  

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro