Kenya : les pluies diluviennes menacent la reprise de la production sucrière de Mumias Sugar

(Agence Ecofin) - Au Kenya, Mumias Sugar poursuit sa traversée du désert.

La compagnie publique qui a prévu de redémarrer prochainement ses activités interrompues le mois dernier du fait de la pénurie de canne à sucre, est désormais freinée par des précipitations trop abondantes.  

D’après Nashon Aseka, son directeur exécutif, cet épisode météorologique intense a isolé les plantations de canne à sucre et a perturbé le processus d’acheminement de la matière première vers l’usine.

« Nous espérons entamer les opérations de broyage dès que le temps s’améliorera.», souligne M. Aseka.

Cette nouvelle contrainte pour l’appareil de production de Mumias Sugar, intervient alors que le Kenya devrait connaître une production en hausse de 19% en 2018 en se situant entre 420 000-450 000 tonnes. Cette embellie devrait essentiellement être portée par les acteurs privés de l’industrie sucrière.

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro