Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Port de Douala : Terminal Investment veut renégocier tous les contrats des ex-employés de Bolloré

Port de Douala : Terminal Investment veut renégocier tous les contrats des ex-employés de Bolloré
  • Date de création: 12 octobre 2019 10:39

(Agence Ecofin) - Au Cameroun, ce 11 octobre 2019, les locaux du ministère du Travail et de la Sécurité sociale devaient abriter une nouvelle concertation autour du plan social relatif à la fin du contrat de la société Douala International Terminal (DIT) sur le terminal à conteneurs du port de Douala-Bonabéri. Mais, selon des sources proches du dossier au sein de ce département ministériel, cette rencontre a été reportée à la dernière minute. Elle se tiendra finalement au mois de novembre 2019.

Au cours d’une réunion similaire organisée le 3 octobre 2019, à l’initiative du ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona, les premières informations glanées auprès des participants (responsables du Port autonome de Douala [PAD], délégués du personnel de DIT, responsables du groupe Bolloré, responsables du ministère du Travail, etc.), les 440 emplois de DIT sont menacés. En effet, la société Terminal Investment Ltd (TIL), qui reprendra la gestion du terminal à conteneurs de Douala dès janvier 2020, ne semble pas disposée à reprendre tous les employés de son prédécesseur.

De sources internes au PAD, l’entreprise publique qui gère la plateforme portuaire de la capitale économique camerounaise, TIL ne serait disposée à reprendre que 80% des effectifs de DIT, entreprise contrôlée par le consortium Bolloré-APM Terminals, qui conteste toujours devant les tribunaux son éjection du terminal à conteneurs du port de Douala. Calculette en main, l’on s’achemine vers le licenciement d’une centaine d’employés au terme du processus.

Dans le même temps, soufflent les sources proches du dossier, TIL envisagerait de remettre à plat tous les contrats de travail des ex-employés de DIT, qui lui seront transférés, afin de les renégocier. Un délégué du personnel de DIT fait remarquer que cette remise à plat des contrats fera d’office perdre à tous les employés retenus, leur ancienneté. Ce dernier craint par ailleurs que des avantages acquis sous la gestion de Bolloré-APM Terminals (cantine gratuite, assurance santé, prime d’intéressement payée en fin d’année, retraite complémentaire, etc.) soient compromis avec le changement de concessionnaire du terminal à conteneurs du port de Douala.

Mais, au-delà de ces menaces sur l’emploi et les conditions de travail avec le nouveau concessionnaire, un participant aux négociations au ministère du Travail note également que « Bolloré-APM Terminals ne se montre pas très enthousiaste » non plus quant à la liquidation des droits des employés de DIT, avant son départ du terminal à conteneurs de Douala.

Pourtant, interrogé sur le sujet au cours d’une conférence de presse organisée le 3 septembre 2019 à Douala, Mohamed Diop s’était voulu plutôt rassurant. Le directeur du groupe Bolloré pour la région golfe de Guinée (Cameroun, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) avait notamment indiqué qu’en cas de départ de DIT du terminal à conteneurs du port de Douala, le logisticien français respecterait tous ses engagements vis-à-vis du personnel.

« Rien n’est encore arrêté. Les négociations se poursuivent et le gouvernement veillera à ce que chaque partie prenne ses responsabilités », souffle une source au ministère du Travail.

Brice R. Mbodiam      




 
FINANCE

BTP : Sippec inaugure un complexe industriel à 50 millions $ en Côte d’Ivoire

Imperial Logistics Limited a l’intention de céder des actifs de sa chaîne de froid au sud-africain RCL Foods

L’américain Samasource lève 14,8 millions $ pour renforcer son activité de formation en intelligence artificielle en Afrique de l’Est

La société sucrière Tongaat Hulett va se délester de sa filiale namibienne pour réduire une partie de son endettement

 
AGRO

La BAD accorde un prêt de 73,2 millions d’euros au profit des chaînes de valeur agricoles au Congo

Zimbabwe : l’exécutif supprime les restrictions à l’importation pour le maïs et la farine de blé

Cameroun : nouvelle hausse du prix du cacao camerounais à 1250 FCFA le kilogramme

L’Algérie plafonne ses importations de blé tendre à 4 millions de tonnes par an

 
ELECTRICITE

Le Nigeria veut dédier 3 milliards $ à l’apurement des dettes des compagnies électriques

L’Éthiopie confie à l’Allemand Voith l’optimisation de la centrale hydroélectrique Gilgel Gibe II

Afrique du Sud : l’Eskom a besoin de 12 milliards $ pour satisfaire aux normes sur la qualité de l’air

Togo : Eranove signe l’accord de financement de 65,4 milliards de FCFA avec la BOAD et Oragroup pour la centrale électrique de Kékéli

 
HYDROCARBURES

Guinée Équatoriale : sept membres d’équipage d’un ravitailleur affrété par Exxon Mobil ont été kidnappés par des pirates

BP entretient les parties prenantes sénégalaises et mauritaniennes sur la prévention et la gestion des déversements d’hydrocarbures

Sénégal : TGS et GeoPartners démarrent une nouvelle campagne de relevés sismiques 3D en mer

Ces dernières années, la Chine a investi plus de 75 milliards $ dans le secteur pétrolier de la région MENA

 
MINES

Afrique du Sud : Resgen engage Transnet pour le transport du charbon de Boikarabelo

Mali : Kodal obtient deux nouvelles licences d’exploration près de Bougouni

Zambie : Gemfields a déjà vendu 79 millions de dollars d’émeraudes en 2019

Au Niger, le gouvernement renouvelle le permis d'exploitation aurifère de Samira-Libiri

 
TELECOM

Le satellite de communications égyptien TIBA-1 sera envoyé dans l’espace ce 22 novembre à 21h08

Afrique du Sud : Liquid Telecom va installer deux centres de formation à l'innovation numérique dans le Cap-Oriental

Ghana : en les accusant de sous-déclarer le trafic télécoms, Ursula Owusu-Ekuful nuit aux investissements, estiment les opérateurs

RD Congo : la société Varioedge France Sarl veut prendre part aux chantiers numériques du pays

 
TRANSPORT

Au Togo, 680 milliards FCFA ont été injectés de 2010 à 2018, pour la modernisation des infrastructures routières

L'Egypte et l'américain Progress Rail signent un contrat de 466,3 millions USD pour l’achat et la maintenance de 141 locomotives

La Banque mondiale octroie 130 millions USD pour la construction d'une ligne de chemin de fer de 27 km à Maputo

Modèle d’efficacité énergétique en Afrique, l’aéroport international d’Abidjan renouvelle pour la 3e année consécutive son accréditation carbone

 
FORMATION

Le Programme Wealth of Nations ouvre les candidatures pour sa première formation 2020 des journalistes africains sur les finances illicites

Sénégal : bientôt la création d’un centre de formation pour la promotion de la biomasse grâce à un partenariat avec la Chine

L’initiative du gouvernement américain, TechWomen propose une formation aux femmes des domaines scientifiques en Afrique

Au Maroc, 37% des chefs d’entreprises estiment que le système de formation professionnelle ne correspond pas à leur besoin en ressources humaines

 
COMM

Gaumont n’aura plus de salle de cinéma sur le continent africain en 2023

Discop Johannesburg 2019 : une première journée dédiée aux nouveaux contenus et à la monétisation

Match Cameroun-Rwanda : l’Union africaine de radiodiffusion dément les accusations de la CRTV

Prix Orange de l’entrepreneur social 2019 : une couveuse néonatale d’invention camerounaise remporte la palme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance