Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Un appareil qui intercepte les informations transitant via la fibre optique

  • Date de création: 24 décembre 2012 04:43

(Agence Ecofin) - L’entreprise australienne Senatas a annoncé le mois passé la possibilité de lire et de copier discrètement les données véhiculées par les signaux luminaires de la fibre optique. Une annonce qui va stimuler les hackers et intéresser les services d’écoute et d’espionnage des gouvernements et des armées.

« C’est une évolution remarquable », indique Andrew Younger, consultant senior en sécurité au sein de l’entreprise australienne de cryptage Senatas. Dans une vidéo publiée sur le site web de l’entreprise, il démontre comment un hacker peut consulter les informations transitant via la fibre optique. Ceci en posant sur cette fibre optique, en toute discrétion, un petit appareil similaire à une pince. Dans sa démonstration, on voit très bien comment l’ordinateur du hacker reçoit instantanément une vidéo qu’un ordinateur A envoie à un ordinateur B sans que la communication ne soit altérée.

D’après Andrew Younger, cet appareil, facilement accessible et bon marché, permet d’accéder sans difficulté aux flux d’informations et de données transitant par les signaux lumineux qui traversent la fibre optique. Il indique que les opérateurs de réseaux ne peuvent pas détecter un quelconque espionnage ou une copie des données, car au moment où cet appareil est connecté à la fibre optique le signal n’est pas interrompu.

Pour Senatas, c’est une évolution majeure, car jusqu’ici les services d’écoute et de renseignement savaient intercepter les communications transitant via les lignes de cuivre (téléphone, ADSL), mais étaient démunis face à la fibre optique.

Ce matériel nécessite d'être installé dans l’armoire technique à laquelle sont raccordées toutes les fibres optiques qui relient les abonnés d'un bâtiment ou d'une rue ou encore sur le câble à fibre optique reliant un immeuble. Ainsi, toutes les informations entrant ou sortant de l’immeuble seront interceptées, et filtrées si l’on veut suivre une entité particulière.

Emmanuel Chimi, spécialiste des réseaux, affirme que Deutsche Telekom AG, l’entreprise allemande de télécommunications, aurait déposé une demande de brevet d’invention portant sur une méthode d’interception auprès du Bureau européen à Munich. Cet enseignant de l’Institut universitaire de technologie de Douala au Cameroun explique que certaines entreprises proposent des outils d’attaque pour un prix de moins de 1000 euros. D’ailleurs, dans sa démonstration, Senatas propose un dispositif pour crypter les informations transitant via la fibre optique pour prévenir un quelconque espionnage.

Techniques d’attaque

L’expert camerounais explique qu’en général, la fibre doit être accessible au pirate pour être attaquable. « A l’état actuel des connaissances, il existe deux possibilités de mener une attaque sur les câbles à fibre optique : on peut la faire aux points de raccordement de la fibre (aux coupleurs, répétiteurs, etc.) ou on peut plier la fibre pour provoquer une sortie de photons ; la deuxième possibilité s’explique par un phénomène bien connu en physique et qu’on appelle dispersion de Rayleigh. Lorsqu’on plie la fibre, une infime partie de l’énergie de la lumière transportée sort “involontairement” de la fibre et peut être récupérée par des capteurs appropriés », développe Emmanuel Chimi.

Senatas est une entreprise basée à Melbourne en Australie. Ses matériels de cryptographie sont beaucoup plus sollicités par les services militaires et les gouvernements, qui sont ses principaux clients. Une autre entreprise, israélienne (TraceSpan), commercialise Gpon Phantom, un matériel similaire permettant de copier les informations transitant via la fibre optique. Mais ici, la communication via la fibre optique doit s’interrompre pendant un temps.

Autant d’exemples qui montrent que, même avec la fibre optique, l’on n’est pas toujours à l’abri des hackers ou des personnes malintentionnées. D’où la nécessité de se prémunir quand on veut éviter toutes surprises désagréables. A tout prix ?

Par Beaugas-Orain Djoyum pour le magazine Réseau Télécom No 58


 
GESTION PUBLIQUE

Le gouvernement flamand alloue 1 million € au Malawi, au Mozambique et à l’Afrique du Sud

Moody's abaisse les perspectives sur la notation du Nigeria à « négatives » en raison de fragilités sur la dette publique

L'Ouganda va mobiliser 665 millions $ pour combler son déficit budgétaire de l'année 2019/2020

Burkina Faso : lancement des travaux de construction d’un CHR pour un coût de 23 millions $

 
FINANCE

Le Groupe BGFIBank sacré meilleure banque africaine, lors de l’Africa Investments Forum & Awards

L’indien Wipro Consumer Care s’annonce sur le marché sud-africain des soins corporels en rachetant la société Canway Corporation

Swedfund engage 15 millions $ dans le troisième fonds de la société de private equity, African Development Partners

Cameroun : un centre commercial à 28 milliards FCFA va voir le jour grâce à un PPP

 
AGRO

Ouganda : Grainpulse bénéficiera d’un prêt de 11 millions $ de la SFI et du GAFSP pour le développement de ses activités

Afrique du Sud : GPI cèdera des actifs dans la chaîne de restauration Burger King

Égypte : T&C Garments pourrait injecter 40-50 millions $ dans une nouvelle usine textile d’ici 2021

Maroc : le FIDA accorde 32,5 millions d’euros en faveur de la résilience aux changements climatiques

 
ELECTRICITE

Burkina Faso : la BAD octroie un prêt de 49 millions € à la centrale solaire de Yeleen (52 MW)

Soudan du Sud : 33 MW sur les 100 MW prévus d’ici à 2021, déjà disponibles

Nigeria : la loi "Willing seller, willing buyer" met fin au monopole des DisCos

Gabon : un résultat positif pour l’exercice 2018, mais pas encore de dividendes pour les actionnaires de la SEEG

 
HYDROCARBURES

Guinée : l’AFC signe un accord avec Brahms pour cofinancer la construction de la raffinerie pétrolière de Kamsar

Algérie : Sonatrach va exercer son droit de préemption sur la transaction conclue entre Anadarko et Total

La Libye va maintenir sa production pétrolière autour de 1,25 million de barils par jour

Soudan : l’explosion d’un camion-citerne de GPL fait 23 morts, dont 18 Indiens

 
MINES

RDC : Glencore va fournir du cobalt au producteur de batteries sud-coréen SK Innovation

Égypte : l’offre d’Endeavour pour Centamin encouragera les investissements miniers dans le pays (ministre)

Mali : Cora publie une première estimation de ressources à Sanankoro

La société Codias va développer la première mine d’or industrielle du Cameroun

 
TRANSPORT

Egypte : General Electric livre le premier lot des 110 locomotives attendues

Uber lance ses activités en Côte d’Ivoire et vise Dakar au Sénégal

Le Mali va consacrer près de 10 milliards FCFA pour relancer le chemin de fer entre Bamako et sa frontière avec le Sénégal

L’aéroport de Johannesburg va bientôt proposer du biocarburant à base de tabac

 
FORMATION

L’Institut africain des sciences mathématiques offre des bourses aux Africains pour intégrer ses campus du Sénégal, du Rwanda et du Cameroun

Mali : deux universités s’associent à ONU Femmes pour lancer un Master sur le genre et le développement

La Fondation Tony Elumelu annonce l’ouverture des dépôts de candidatures de son programme de formation d’entrepreneurs pour le 1er janvier 2020

Enseignement international : 4 des 10 villes les moins chères au monde sont africaines (étude)

 
COMM

Nigeria : Google va lancer de la publicité et des annonces pour les acheteurs en ligne

Afrique : RFI va arrêter de diffuser ses informations sur WhatsApp

MultiChoice conserve dans son bouquet les chaînes de Viacom

Afrique du Sud : une publicité de Volkswagen bannie pour manque de respect aux femmes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom