Ecofin Finance

Selon l’ONU, les trafics de ressources naturelles en RD Congo pèsent 1,3 milliard de dollars par an

(Agence Ecofin) - Le Programme des Nations unies pour l'environnement affirme dans un rapport qu’en RD Congo, des groupes criminels internationaux militarisés sont impliqués dans des trafics à grande échelle de « minerais, d'or, de bois, de charbon et de produits issus de la faune sauvage tels que l'ivoire », qui rapportent jusqu'à 1,3 milliard de dollars chaque année.

Sur ces milliards de dollars, environ 2%, soit 13 millions de dollars par an, financent 8000 hommes répartis entre 25 et 49 groupes armés congolais qui sèment la terreur et le chaos depuis 20 ans, parmi les populations locales de l’est du pays.

Selon le PNUE, le reste de l'argent généré, soit 98%, bénéficie aux « réseaux criminels transfrontaliers, opérant en et hors de RDC ».

« Ces fonds captés par des gangs criminels (...) auraient pu être utilisés pour bâtir des écoles, des routes, des hôpitaux et un avenir au peuple congolais », se désole Martin Kobler, le chef de la Mission de l'ONU en RDC (Monusco) à l’AFP qui rappelle que le budget des forces de maintien de la paix en RD Congo est de 1,4 milliard de dollars par an.


Ecofin Finance     


Player

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique