Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Somalie : la pêche illicite des navires étrangers pourrait faire renaître la piraterie (rapport)

  • Date de création: 15 septembre 2015 16:31

(Agence Ecofin) - En Somalie le regain de la pêche illégale non déclarée et non réglementée (INN) pourrait provoquer une résurgence de la piraterie au large des côtes somaliennes. Selon un rapport de «Secure Fisheries», cette pratique, essentiellement caractéristique des navires étrangers qui écument les eaux du pays provoque le ressentiment des pêcheurs nationaux.

En effet, ces derniers ne capturent annuellement que 40 000 tonnes soit plus de trois fois moins que les 132 000 de poissons pêchés par les grands bateaux. Si ces derniers sont principalement iraniens et yémenites, les prises les plus importantes sont signées des vaisseaux européens.

Analysant le phénomène et la portée qu’il peut avoir, John Steed, responsable régional chez la Fondation One Earth Future pour les pêcheries sécurisées pour la Corne de l’Afrique, déclare : «La pêche illégale a été le prétexte utilisé par les gangs criminels pour passer du protectionnisme au vol à main armée et à la piraterie. Et maintenant, la situation est redevenue ce qu’elle était, avec un grand nombre de navires étrangers pêchant à nouveau dans les eaux somaliennes, et il y a un danger réel de reprise de l’ensemble du cycle de la piraterie».

Il faut indiquer que le rapport a été commandité par la Fondation One Earth Future dans le cadre d’un de ses nombreux programmes.

Aaron Akinocho

Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits