Ecofin Droits

Kemi Seba expulsé du Sénégal pour « menace grave pour l'ordre public »

Kemi Seba expulsé du Sénégal pour « menace grave pour l'ordre public »

(Agence Ecofin) - Le polémiste français Stélio Gilles Robert Capo Chichi, plus connu sous le nom de Kémi Séba a fait l’objet d’une décision d’expulsion prise par les autorités sénégalaises, en date du 05 septembre 2017. « Sa présence sur le territoire national constituant une menace pour l’ordre public, son expulsion a été prononcée pour devenir immédiatement exécutoire » peut-on lire dans un communiqué du ministère de l’intérieur.

Retenu, depuis ce mercredi soir, dans les locaux du commissariat spécial de l’aéroport de Dakar, Kemi Seba attend donc d’être expulsé vers la France « par le premier avion », a déclaré son avocat Me Koureichi Ba.

Il est notamment reproché à Kemi Seba qui, au demeurant, est le Président de l’ONG Urgences Panafricanistes, de tenir des « propos désobligeants à l’encontre des chefs d’Etats et dirigeants africains ». Mais aussi d’envisager « de mener des actions préjudiciables à l’ordre public en appelant à des rassemblements intempestifs sur la voie publique ».

Référence faite surement à l’appel lancé par le collectif d’organisations constituant le Front anti-FCFA à une manifestation le 16 septembre prochain dans plusieurs capitales africaines.

Pour rappel, Kemi Seba a été condamné, le 29 août dernier, à trois mois de prison avec sursis par le Tribunal des flagrants délits de Dakar, suite à une plainte déposée par la BCEAO. Il lui était reproché d’avoir brûlé en public un billet de 5000 francs CFA, le 19 août 2017. Ainsi, après quatre jours passés en détention, il avait finalement été relâché.

BoutonRS
Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

Please publish modules in offcanvas position.