Afrique de l'Est: l'espérance de vie moyenne a augmenté de 5,3 années au cours de la dernière décennie

Afrique de l'Est: l'espérance de vie moyenne a augmenté de 5,3 années au cours de la dernière décennie

(Agence Ecofin) - L’espérance de vie moyenne dans les Etats d’Afrique orientale a augmenté de 5,3 années au cours des dix dernières années, a indiqué cette semaine Andrew Mold, directeur Afrique de l’Est de la commission économique des Nations unies pour l’Afrique (CEA).

S’exprimant en marge de la 22ème réunion du Comité intergouvernemental d'experts (CIE) de la région, le responsable a indiqué que cette amélioration substantielle de l’espérance de vie dans la région est l’une des conséquences sociales positives de la rapide croissance économique qu’elle a enregistrée ces dernières années. Entre 2013 et 2017, cette dernière s’est établie à 6,7% en moyenne soit environ le double de la moyenne continentale sur la même période.

Si l’Afrique de l’Est est devenue l’une des premières régions du monde en matière de croissance économique rapide, le responsable indique que cela est dû aux investissements accrus de ses principales économies, qui se sont également traduits par une amélioration de la santé de leurs populations. Ainsi, au cours des dix dernières années, le Kenya et le Rwanda qui affichent deux des plus fortes croissances du continent africain ont vu l’espérance de vie de leurs populations augmenter de 8,5 années.

« L'espérance de vie est un bon indicateur général du niveau de vie, et le rythme des changements [en Afrique de l’Est, ndlr] est l'un des plus rapides de l'histoire », a à cet effet déclaré Andrew Mold. Et d’ajouter : « […] il reste encore de nombreux défis à relever, au premier rang desquels la nécessité de créer plus rapidement des emplois pour une population en croissance rapide ».

Notons que, pour 2019, les autorités de la région tablent sur une croissance économique à 6,2%, grâce notamment à des investissements publics et privés soutenus et à l’ouverture de nouveaux débouchés commerciaux grâce à la mise en œuvre de l’accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA).

Moutiou Adjibi Nourou


Ecofin Gestion Publique