Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La pollution de l’air tue près d’un million d’Africains chaque année, selon l’OMS

  • Date de création: 07 mai 2018 18:21

(Agence Ecofin) - La pollution de l'air est responsable de près d'un million de décès prématurés, chaque année, en Afrique, selon des estimations publiées le 2 mai par l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Ces décès sont attribués, à la fois, à la pollution de l'air extérieur chargé en particules fines, dont les émissions proviennent largement de la combustion du charbon et du bois pour l'électricité et le chauffage, de la transformation d'énergie par l'industrie, du transport ou encore des pratiques agricoles, et à la pollution de l'air intérieur, causée par l'utilisation de combustibles et de technologies polluantes pour les fourneaux, les foyers ouverts ou les lampes.

A l’échelle mondiale, la pollution de l’air tue chaque année près de 7 millions de personnes, mais la grande majorité des victimes (90%) se trouvent dans les pays à revenus faibles ou moyens.

« Si tous les pays sont touchés, les plus pauvres et les plus marginalisés payent le prix fort », souligne le directeur général de l'agence onusienne, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus.

Les régions d'Asie du Sud-Est et du Pacifique occidental enregistrent les niveaux les plus élevés de décès causés par l’air vicié, avec respectivement 2,4 et 2,2 millions de morts. Viennent ensuite l'Afrique, la région de Méditerranée orientale (environ 500 000), puis l'Europe (environ 500 000) et les Amériques (plus de 300 000).

Selon la base de données de l’OMS sur la qualité de l’air en milieu urbain, qui couvre 4300 villes dans 108 pays, 98% des villes de plus de 100 000 habitants dans les pays à revenus faibles ou moyens ne respectent pas les normes de l’organisation. En Afrique du Nord, les moyennes annuelles de pollution dépassent souvent de plus de 5 fois les limites fixées par l’OMS. Cela « représente un risque majeur pour la santé des populations », explique le Dr Maria Neira, directrice du Département Santé publique de l’OMS.

L’air pollué est un facteur de risque important pour les maladies non transmissibles. Les particules fines qui pénètrent profondément dans les poumons et le système cardiovasculaire, provoquent des maladies dangereuses comme les bronchites chroniques, les pneumonies, les cancers du poumon ou encore les accidents vasculaires cérébraux (AVC).

Lire aussi:

13/10/2017 - Coût de la pollution atmosphérique en Afrique: Bien identifier les causes afin de définir des politiques appropriés selon l’OCDE

21/12/2016 - La Banque mondiale accorde un prêt de 100 millions $ à la Zambie pour lutter contre la pollution minière

13/09/2016 - La pollution atmosphérique est responsable de 7,1% des décès en Afrique subsaharienne

12/09/2016 - La pollution atmosphérique : un lourd fardeau qui pèse 225 milliards $ sur l’économie mondiale, selon la BM


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

Le gestionnaire sud-africain Investec Asset Management devient le premier actionnaire du fournisseur de logiciels wiGroup

MTN Nigeria est déjà en bourse, mais le grand public devra encore patienter pour acquérir ses actions

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
ELECTRICITE

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

L’initiative Power Africa a aidé à la mobilisation financière de 121 projets de 10 000 MW de capacité totale

 
HYDROCARBURES

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

Libye : la Sirte Oil Company achève avec succès un programme de tests de puits sur le champ Istiklal

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Tanzanie : le retard du projet de GNL pourrait amenuiser les chances du pays d’attirer des IDE (Deloitte)

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance