Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

CEDEAO: la taxe de 10% sur le riz importé ne protègera pas la production locale

  • Date de création: 10 juillet 2014 22:21

(Agence Ecofin) - Le tarif extérieur commun (TEC) de la CEDEAO n’a pas fini d’alimenter la polémique. Alors que la mesure douanière devrait entrer en vigueur le 1er janvier prochain, une étude menée par le Réseau des organisations paysannes et des producteurs agricoles de l’Afrique de l’ouest (ROPPA) sur l’impact de la taxation qui sera  appliquée au riz dans le cadre du TEC, indique que cette mesure ne protège pas les producteurs locaux. «Le dispositif mis en place ne permet pas de protéger de façon très forte le secteur agricole.» a déclaré Souleymane Sadio Diallo, qui est chercheur au Centre Ivoirien de recherche économique et social et vice-président du Réseau de la recherche pour l’appui au développement en Afrique (Repad).

Le TEC, qui prévoit d’appliquer un droit de douane de 10%  au riz importé dans la zone CEDEAO, ne satisfait pas les producteurs et suscite également des inquiétudes chez certains officiels. Ainsi, Le colonel Guidado Sow, directeur de la réglementation et de la coopération internationale à la direction général des douanes du Sénégal, n’hésite pas à déclarer : «Nous avons créé toutes les conditions pour ne pas être autosuffisants en riz.»

Une opinion partagée par Benou Pascal, le président du conseil de concertation des organisations des producteurs de riz de l’Afrique de l’ouest, dans Sud Quotidien. Selon le Béninois, «les importations de riz pénalisent la production du riz locale en ce sens que ces producteurs bénéficient d’un important soutien de leurs États. Tout le contraire de la part de nos États. Donc les riziculteurs africains se retrouvent dans une situation de concurrence déloyale et qui fait qu’ils n’arrivent pas à améliorer les conditions pour rendre le riz plus disponible. Et mieux, nos chefs d’États ont adopté un tarif extérieur commun pour le riz à 10%. Un taux de taxation le plus faible au monde.»

Jusqu’à un passé récent, la taxe sur le riz importé était de 110% au Nigeria. Une décision qui avait pour but de permettre au pays d’atteindre l’autosuffisance rizicole, mais qui a été fortement minée par les importations frauduleuses de la céréale en provenance du Bénin.

Aaron Akinocho


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Namibie: le gouvernement souhaite attirer 1 milliard $ d'investissements dans le pays, d'ici à 2021

Burkina Faso: le gouvernement va lancer un vaste programme de 309 millions $ pour réhabiliter ses axes routiers

Afrique-USA: Donald Trump veut doubler les échanges commerciaux bilatéraux avec le continent d'ici les prochaines années  

L’ONU prévoit un doublement de la population d'Afrique subsaharienne d'ici 2050

 
FINANCE

Entrée confirmée pour le Commonwealth Development Corporation au Capital de BMCE Bank of Africa

Maroc: l’usine du groupe pharmaceutique américain Mylan entre en production

AB Bank Zambia va renforcer son soutien aux PME grâce à un investissement de 1,8 million d’euros du fonds FISEA

Egypte : le spécialiste des paris sportifs Eksab lève des fonds auprès du capital-risqueur américain 500 Startups

 
ELECTRICITE

Energies renouvelables : 288,9 milliards $ investis en 2018, soit le triple du capital consacré au charbon et au gaz

Ghana : la distribution électrique sera ouverte au secteur privé dès 2023  

Rwanda : l’allemand NOTS injecte 70 millions $ dans une usine d’installations solaires domestiques

Le solaire et l’éolien fourniront 50% de notre électricité, d’ici à 2050, selon BloombergNEF

 
HYDROCARBURES

Les sociétés publiques chinoises du pétrole auront le 4e plus gros CAPEX dans le secteur pétrolier africain entre 2019 et 2023

Engie lance un emprunt obligataire de 1,7 milliard de dollars

Mozambique : la décision finale d’investissement sur le plus grand projet de GNL du pays a été prise

Congo : un rapport de Havoc confirme l’excellente qualité du réservoir du puits TLP-103C sur Tilapia

 
MINES

Afrique du Sud: Transnet assurera le transport des produits de United Manganese of Kalahari, grâce à un contrat de 585 millions $

Rwanda : la première raffinerie d’or du pays ouvre ses portes avec une capacité de 6 tonnes par mois

L'Afrique du Sud veut accroître sa part de marché dans le secteur minier de la RDC

Ghana : pour l’ancien président Kufuor, le secteur minier local a le potentiel pour produire des milliardaires locaux

 
TELECOM

Le Bénin confie à l’A4AI, l’étude sur l’amélioration de l’accès aux communications électroniques et de la poste dans le pays

Egypte : la contribution des TIC au PIB est passée de 15 à 18 % durant les neuf derniers mois 

Une délégation d’entreprises congolaises en mission de prospection dans le numérique en France

Nigeria: l’ultimatum de 30 jours servi aux opérateurs pour régulariser leurs tours télécoms illégales, a expiré

 
FORMATION

L’École de Design de Nantes Atlantique va ouvrir au Bénin un campus spécialisé en design numérique, ouvert à toute l’Afrique

La coopération franco-allemande lance un appel à candidatures pour la formation de Jeunes Entrepreneurs ouest africains

France Université Numérique propose une formation certifiante en ligne sur l’urbanisme durable

L’École Supérieure de la Francophonie pour l'Administration et le Management vient de lancer son concours d'admission pour la promotion 2019-2020

 
COMM

Les Marocains de RAPP désignés agence de communication africaine de l’année à l’African Cristal media & advertising summit

Prix africains du Fact-Cheking : Africa Check attend les candidatures jusqu’au 30 juin

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

Afrique : selon l’étude « Brand Africa 100 », Nike est la marque la plus appréciée sur le continent en 2018

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro