Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La taxe nigériane de 110% sur les importations de riz fait la fortune des contrebandiers béninois et camerounais

(Agence Ecofin) - Au Nigeria, la taxe de 110% sur les importations de riz en vigueur depuis l’an dernier  continue de susciter des avis divergents.

En effet, le ministre de l’agriculture a récemment profité de l’occasion de l’annonce de la création d’un fonds de soutien de la production rizicole locale à partir des revenus générés par la taxe, pour défendre la mesure. « Le Nigéria peut atteindre l’autosuffisance rizicole mais continue de dépenser environ 2,2 milliards de dollars pour importer le riz», a-t-il déclaré en substance, avant d’indiquer que la nouvelle politique tarifaire de la république visait à encourager la production locale et qu’elle avait contribué à faire passer la production de 1,4 million de tonnes à 2,7 millions de tonnes entre 2012 et 2013.

Cependant, le ministre reconnaît que la route vers l’autosuffisance rizicole est encore longue en raison de la contrebande qui passe essentiellement par le Bénin. Une situation dont il attribue la responsabilité aussi bien aux communautés transfrontalières qui favorisent ce trafic, qu’au Service des douanes du Nigeria (NIS) qui ne prend pas, selon lui, des mesures efficaces pour lutter contre la contrebande.

Du côté des douanes, la réponse n’a pas tardé à venir notamment de la part du Seaport Terminal Operators Association of Nigeria (STOAN). L’association a indiqué que la nouvelle taxe a entraîné une baisse des résultats des douanes. Ainsi le Nigéria a enregistré une perte d’environ 1,8 milliard de dollars l’an passé et a déjà perdu 485 millions de dollars en 2014 en raison de cette taxe. « Environ 600 000 tonnes de riz ont été redirigés vers les ports de pays voisins comme le Bénin, le Cameroun, le Ghana et le Togo cette année à cause de cette taxe » poursuit l’association qui précise que les importateurs nigérians préfèrent s’approvisionner au Bénin ou au Cameroun où les taxes sont nettement inférieures à celles qui ont cours au Nigéria, et faire entrer leur marchandise en contrebande dans le pays. « La hausse des tarifs d'importation du riz a fait plus de mal que de bien à l'économie nigériane» conclut la STOAN en exhortant le gouvernement à abandonner sa politique au plus tôt.

Un avis que semble partager le ministère des finances du Nigeria, qui a récemment annoncé que le gouvernement reviendra bientôt sur la mesure. Le pays qui consomme annuellement environ 6 millions de tonnes de riz n’en produit actuellement que 2,7 millions de tonnes et importe le reste.


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Algérie: Issad Rebrab, première fortune du pays, placé sous mandat de dépôt

Algérie : la croissance économique s’est légèrement améliorée en 2018, à 1,5 %

Mali: le ministre de l'Economie et des finances, Boubou Cissé, nommé Premier ministre

L’Egypte prévoit d’emprunter 48 milliards de dollars durant l’exercice 2019-2020  

 
FINANCE

La Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures approuve l’adhésion de trois nouveaux pays africains

Le secteur bancaire kenyan a connu 13 initiatives de consolidation au cours des 4 dernières années.

La Commission économique pour l’Afrique annonce le lancement d’un fonds qui cible des investissements au profit des femmes

L’Agence Française de Développement signalée dans un engagement de 56,2 millions $ au profit du secteur agricole marocain

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

 
TELECOM

Ouganda: l’Etat envisage de renoncer au passif financier de 136,4 millions $ d’Uganda Telecom afin d’accélérer sa vente

Huawei prépare Maurice pour la 5G

Algérie: perturbations annoncées dans les télécoms dès le 28 avril 2019 avec la grève nationale des agents du secteur

Amr Talaat annonce la 5G au Caire en Egypte dès juin, pendant la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro