Facebook veut réduire les fausses informations sur sa plateforme durant les prochaines élections africaines

Facebook veut réduire les fausses informations sur sa plateforme durant les prochaines élections africaines

(Agence Ecofin) - Facebook veut réduire la désinformation sur sa plateforme durant les prochaines élections en Afrique. C’est ce qu’a annoncé le réseau social dans un post de blog récemment publié.

Pour y parvenir, le réseau social qui a « consacré des ressources sans précédent» à cette ambition, a annoncé une série de mesures destinée à limiter les fake news sur sa plateforme durant les élections.

Le réseau social a, par exemple, annoncé le lancement dans certaines régions africaines, de boutons qui permettent de signaler les fausses informations. En plus du travail effectué, en collaboration avec Africa Check, cela permet d’inclure la population dans la lutte contre les fake news.

Facebook a également annoncé qu’il empêcherait au Nigeria dans un premier temps, que les publicités politiques étrangères soient diffusées sur sa plateforme dans le pays, pour éviter les interférences et donner aux politiques locaux, la meilleure exposition possible.

Le réseau social a également annoncé vouloir former des journalistes et supprimer les faux comptes de personnalités publiques pour que « Facebook soit une plateforme où les gens peuvent accéder à des informations précises ».

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm