Ecofin Telecom

Congo: l’ARPCE met fin aux activités d’un nouveau réseau de fraude télécoms

Congo: l’ARPCE met fin aux activités d’un nouveau réseau de fraude télécoms

(Agence Ecofin) - L’Agence de régulation des postes et communications électroniques (ARPCE) et les services de la gendarmerie nationale ont mis fin à un nouveau réseau de fraude sur les appels internationaux. Le 19 octobre 2018, quatre personnes ont été interpellées dans le quartier de Nkombo, au nord de Brazzaville, en possession de plusieurs cartes SIM de divers opérateurs télécoms, d’une SIMBOX, de deux modems et d’un ordinateur portable. 

Marc Sakala (photo), le directeur des réseaux et services de communication par intérim auprès de l’ARPCE, a déclaré qu’il n’a fallu que trois jours aux agents de l’organe de régulation pour localiser les fraudeurs.

Le 24 octobre 2018, lors d’une rencontre avec la presse pour faire le point sur l’opération, il a expliqué que : « Grâce à nos appareils, nous faisons une veille minutieuse sur l’ensemble du trafic téléphonique, sur le territoire national. Ces équipements, pour lesquels le régulateur investit des moyens colossaux, nous permettent de détecter, de manière précise, la localisation d’un réseau frauduleux ». 

« Tenant compte de la conjoncture économique du pays, il est plus qu'impérieux pour l'ARPCE d'assurer le suivi et le contrôle du trafic téléphonique qui figurent parmi les missions régaliennes de l'institution, car cela contribue à préserver les recettes de l'Etat », a souligné Marc Sakala.

Cette nouvelle opération du régulateur télécoms à Brazzaville intervient juste après celle de Pointe-Noire, il y a quelques semaines.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom