Burundi : l’ancien ministre de la Communication, Nestor Bankumukunzi, est le nouveau président du régulateur des médias

(Agence Ecofin) - Au Burundi, l’ancien ministre de la Communication, Nestor Bankumukunzi (photo), a été élu président du Conseil national de la communication (CNC). L’élection a été décidée à l’unanimité des membres de l’organe, le 14 juin dernier.

Il faut rappeler que le 8 juin dernier, il avait été nommé par le président Pierre Nkurunziza, par décret, membre du CNC, « en remplacement de l'ancien président de l'organe, Ramadhan Karenga ».

Désormais, l’ancien ministre de la Communication sera plus impliqué dans l’avenir des médias exerçant sur le territoire national. « Nous allons accorder une priorité à la mise en œuvre de la nouvelle loi régissant le CNC, avec un focus sur l'octroi de la carte de presse aux professionnels des médias », a expliqué Nestor Bankumukunzi.

Le nouveau président du CNC a également fait de la formation des nouveaux journalistes, un de ses principaux chevaux de bataille. Il faut rappeler que le Burundi ne dispose actuellement pas d'école de journalisme.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm