Ecofin Telecom

Zimbabwe : de nouvelles sanctions en perspective contre les opérateurs télécoms pour mauvaise qualité de service

(Agence Ecofin) - L’Autorité de régulation des postes et télécommunications de Zimbabwe (Potraz) a émis un avertissement à l’encontre des opérateurs télécoms dont la mauvaise qualité de service perdure. Le week-end dernier, George Manyaya, le directeur en charge des consommateurs et de la publicité auprès de la Potraz, a déclaré que « le temps de la complaisance est terminé. Tous les opérateurs devront constamment améliorer le standard de leurs services et s’assurer qu’il demeure aligné aux indicateurs de qualité de service du régulateur ».

« Conformément à la volonté du nouveau gouvernement d'améliorer la facilité de faire des affaires, les abonnés devraient être en mesure d’émettre des appels et d'envoyer leurs messages sans rencontrer de difficultés. Vous avez également le droit d'être protégé contre les abus de marché tels que les prix excessifs, les prix discriminatoires, les clauses contractuelles restrictives, les pratiques commerciales déloyales, y compris la publicité mensongère et trompeuse, ainsi que toute forme de comportement anticoncurrentiel.», a souligné George Manyaya.

Pour le régulateur télécoms, les opérateurs doivent désormais, veiller d’abord à l’intérêt des consommateurs. Car une mauvaise qualité de service, bien que préjudiciable aux clients, est davantage mauvaise pour l’entreprise qui l’offre puisqu’elle déprécie son image de marque, la confiance placée en elle par le client, détruit la fidélité au profit de la concurrence. 


Ecofin Télécom     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom