Somaliland : le Comité pour la Protection des Journalistes demande aux autorités de lever la suspension du quotidien Waaberi

Somaliland : le Comité pour la Protection des Journalistes demande aux autorités de lever la suspension du quotidien Waaberi

(Agence Ecofin) - Le Comité pour la Protection de Journalistes (CPJ) vient de demander aux autorités de l'État séparatiste du Somaliland de lever l'interdiction d’opérer, imposée au quotidien privé Waaberi. Le média avait été suspendu le 19 juin par un tribunal régional de Hargeisa suite à une plainte du procureur général du Somaliland. Ce dernier reproche à Hassan Omar Hassan de ne pas être le propriétaire légitime du média. D’après des documents officiels fournis à la CPJ par Yahye Mohamed (photo), directeur exécutif de l'Association des journalistes du Somaliland (SOLJA), les accusations du procureur sont infondées.

Selon le propriétaire de Waaberi, la suspension est en fait liée à de récentes publications, très critiques envers le Somaliland, concernant son conflit avec la région semi-autonome du Puntland.

« Cette mesure drastique visant à suspendre un journal sans donner à son propriétaire la possibilité de se faire entendre, souligne notre préoccupation selon laquelle, il s'agit simplement d'une excuse pour faire taire une voix critique.», a déclaré le CPJ dans un communiqué. Angela Quintal, coordinatrice Afrique du CPJ, a demandé aux autorités de lever immédiatement la sanction et de s'abstenir, à l’avenir, de censurer ou de harceler la presse.

Une injonction qui ne devrait pas faire trembler outre mesure les autorités du Somaliland qui ont directement été responsables de la cessation des activités de plusieurs médias locaux durant ces deux dernières années.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm