Gabon : les autorités veulent bannir les clips obscènes dans les médias

Gabon : les autorités veulent bannir les clips obscènes dans les médias

(Agence Ecofin) - Au Gabon, les autorités veulent interdire les clips obscènes dans les médias, principalement la télévision. L’information est fournie par un récent communiqué de presse du ministère de la Communication, demandant aux médias de respecter les valeurs traditionnelles du pays, dans le but de protéger les mineurs de contenus inappropriés.

Le ministère de la Communication a même émis la possibilité de lancer des poursuites judiciaires contre les médias qui persisteraient à diffuser du contenu obscène.

Les réactions sur les réseaux sociaux concernant cet avertissement sont mitigées. Pour certains, l’avertissement des autorités est fondé, tandis que des artistes pensent qu’il s’agit d’une restriction de leur liberté créative.

Alors que le débat se poursuit, les autorités travailleraient à la mise en place d’un cadre juridique favorable à la mise en place de l’interdiction. Depuis quelques semaines, les autorités gabonaises en charge de l’audiovisuel sont très actives. De quoi donner foi à la volonté, récente, des autorités de mieux réguler l’industrie audiovisuelle gabonaise.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm