Ecofin Hydrocarbures

Kaombo, l’un des plus grands projets pétroliers en mer d’Angola, est entré dans sa phase de production

(Agence Ecofin) - Vendredi dernier, la filiale angolaise du pétrolier français Total a annoncé le début de la production pétrolière sur le projet Kaombo, situé sur le bloc offshore 32, à quelques 260 km au large de Luanda.

Ce projet, dont la décision finale d’investissement a été prise il y a quatre ans, en 2014, devrait atteindre à son pic environ 230 000 barils de pétrole par jour et du gaz associé dont le volume attendu n’a pas encore été évoqué. Quoiqu’il en soit, le gaz associé sera acheminé à terre vers les installations de transformation en gaz naturel liquéfié (GNL) d’Angola GNL.

Initialement, la phase d’exploitation a débuté grâce au FPSO Kaombo Norte qui devrait permettre d’extraire environ 115 00 barils par jour. Courant 2019, un deuxième FPSO, le Kaombo Sul viendra renforcer la production.

Au total, 59 puits seront connectés aux deux FPSO qui, ensemble, développeront les ressources de six champs différents sur une superficie de 800 km2 dans la partie centrale et sud du bloc 32. Il faut rappeler que les réserves en présence sont au total 650 millions de  barils.

« Total est fier de s'appuyer sur son expertise offshore pour exploiter le dernier grand projet en cours en Angola, qui représentera 15% de la production pétrolière du pays », a affirmé le président de Total E & P, Arnaud Breuillac.

Total est l’opérateur du bloc avec 30% des parts. S’en suivent Sonangol P&P pour 30%, Sonangol Sinopec International avec 20%, 15% pour Esso Exploration & Production Angola (Overseas) Ltd. et 5% pour Galp Energia.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas