Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Kaombo, l’un des plus grands projets pétroliers en mer d’Angola, est entré dans sa phase de production

  • Date de création: 29 juillet 2018 17:32

(Agence Ecofin) - Vendredi dernier, la filiale angolaise du pétrolier français Total a annoncé le début de la production pétrolière sur le projet Kaombo, situé sur le bloc offshore 32, à quelques 260 km au large de Luanda.

Ce projet, dont la décision finale d’investissement a été prise il y a quatre ans, en 2014, devrait atteindre à son pic environ 230 000 barils de pétrole par jour et du gaz associé dont le volume attendu n’a pas encore été évoqué. Quoiqu’il en soit, le gaz associé sera acheminé à terre vers les installations de transformation en gaz naturel liquéfié (GNL) d’Angola GNL.

Initialement, la phase d’exploitation a débuté grâce au FPSO Kaombo Norte qui devrait permettre d’extraire environ 115 00 barils par jour. Courant 2019, un deuxième FPSO, le Kaombo Sul viendra renforcer la production.

Au total, 59 puits seront connectés aux deux FPSO qui, ensemble, développeront les ressources de six champs différents sur une superficie de 800 km2 dans la partie centrale et sud du bloc 32. Il faut rappeler que les réserves en présence sont au total 650 millions de  barils.

« Total est fier de s'appuyer sur son expertise offshore pour exploiter le dernier grand projet en cours en Angola, qui représentera 15% de la production pétrolière du pays », a affirmé le président de Total E & P, Arnaud Breuillac.

Total est l’opérateur du bloc avec 30% des parts. S’en suivent Sonangol P&P pour 30%, Sonangol Sinopec International avec 20%, 15% pour Esso Exploration & Production Angola (Overseas) Ltd. et 5% pour Galp Energia.

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: le FMI donne son accord de principe pour le versement d’une tranche de prêt de 2 milliards $

Le Kenya espère conclure un accord avec le FMI sur un nouveau prêt d’ici deux mois

Zambie: 100 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des ressources naturelles

La Banque mondiale débloque près de 100 millions $ en faveur du Kenya  

 
FINANCE

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

Le gestionnaire sud-africain Investec Asset Management devient le premier actionnaire du fournisseur de logiciels wiGroup

MTN Nigeria est déjà en bourse, mais le grand public devra encore patienter pour acquérir ses actions

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
ELECTRICITE

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

L’initiative Power Africa a aidé à la mobilisation financière de 121 projets de 10 000 MW de capacité totale

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures