Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les experts à la Conférence économique africaine 2018, proposeront des solutions pragmatiques à l’intégration régionale (BAD)

(BANQUE AFRICAINE DE DEVELOPPEMENT) - « La Conférence économique africaine 2018 (AEC) présentera des solutions pratiques, émanant d'experts en intégration régionale et du secteur privé,» a déclaré un haut responsable de la Banque africaine de développement, au cours d’une réunion préparatoire de la prochaine AEC, le jeudi 25 octobre 2018 à Abidjan.

Cette édition de l’AEC, la treizième, qui aura lieu à Kigali, au Rwanda, du 3 au 5 décembre 2018, sur le thème «Intégration régionale et continentale pour le développement de l’Afrique», sera accueillie par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

L’AEC est le principal forum de discussions sur les questions brulantes de l’actualité africaine. «Les attentes sont grandes pour l'AEC 2018», estiment les partenaires (Banque africaine de développement, PNUD et Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique, UNECA).

«Les experts adopteront une approche pragmatique, et proposeront des solutions pratiques, en particulier pour la mise en œuvre de la Zone de libre-échange continentale africaine « en Anglais : African Continental Free Trade Area (AfCFTA). Des représentants clé du secteur privé partageront leurs expériences sur leurs activités dans le continent,» a déclaré Moono Mupotola (photo), directrice du département de l'intégration du Groupe de la Banque africaine de développement.

En dépit des progrès réalisés, et des engagements politiques des dirigeants africains, la voie vers l'intégration continentale demeure lente. Principaux défis : volonté politique et l’absence de ressources et de capacités techniques, susceptibles de faciliter la mise en œuvre des engagements pris. Mme Mupotola a toutefois fait observer que d'importants jalons ont été posés récemment – le lancement du passeport commun africain en juillet 2016 et l'engagement de 44 pays africains à lancer l'AfCFTA.

La conférence de cette année sera axée sur les initiatives visant à accélérer les progrès en matière d’intégration d’infrastructures, la suppression des obstacles à la circulation transfrontalière des biens et des services fournis aux personnes. Les experts échangeront sur les meilleures pratiques et leurs enseignements, pour une harmonisation optimale des politiques et des institutions dans le contexte de la nouvelle zone de libre-échange continentale de l'Afrique. L’Agenda 2063 de l’Afrique et l’Agenda mondial 2030 constitueront également des cadres importants pour les délibérations de la conférence.

Et Mupotola d’ajouter: qu’une nouvelle politique de la Banque africaine de développement, permettant aux projets régionaux d'allouer 10% de leur budget total aux interventions en faveur d'infrastructures immatérielles, constituait une autre étape importante. La Banque est également en train de mettre au point une boîte à outils pour la facilitation du commerce et des transports, qui devrait aider les responsables de projets du secteur des transports à inclure des composantes «souples» dans la conception de leurs projets.

«Il est nécessaire d’intensifier les activités dans le domaine des infrastructures immatérielles pour faciliter l’intégration dans des domaines tels que l’harmonisation des politiques et des réglementations, la suppression des obstacles non tarifaires, l’amélioration de la logistique entre les pays et d’autres facteurs affectant la compétitivité de l’Afrique,» a conclu la directrice du département de l’intégration régionale de la Banque.

L’AEC est conjointement organisée, chaque année, par le Groupe de la Banque africaine de développement, le PNUD et l’UNECA. La Banque africaine de développement accueillera la quatorzième édition de l’AEC en 2019.

24244 Moono Mupotola 2


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La BRVM lance officiellement la diffusion de ses informations boursières sur la plateforme Refinitiv de Thomson Reuters

Sunu Capital et la firme américaine Axel Johnson Inc annoncés dans un investissement dans le secteur de la santé en Ouganda

AccorHotels va ouvrir 60 nouveaux établissements dans 14 pays africains au cours des quatre prochaines années

Maroc : Asma Invest prévoit une augmentation de capital à hauteur de 1,2 milliard de Dirhams pour soutenir son expansion dans les secteurs de l’éducation et des énergies

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

Nigeria : un tarif électrique reflétant les coûts est nécessaire pour plus d’investissements privés

Namibie : la libéralisation du secteur électrique sera effective dès septembre 2019  

Tanzanie : la puissance électrique sera multipliée par six, passant de 1 602 MW à 10 000 MW, d’ici à 2025

 
HYDROCARBURES

Sénégal / Mauritanie : Black & Veatch reçoit le top pour doter le FLNG Gimi de la technologie de liquéfaction PRICO

Algérie : le président par intérim limoge le patron de la société publique du pétrole et du gaz

Les perspectives de croissance du marché global du raffinage pétrolier s’appuient énormément sur la raffinerie de Dangote

L’ALSF accompagne le Rwanda dans la construction d’une centrale de 56 MW avec le méthane du lac Kivu

 
MINES

Guinée : Alufer veut augmenter à 10 millions de tonnes la production annuelle de Bel Air

Côte d’Ivoire : le gouvernement octroie une licence d’exploration à IronRidge pour l’or de Zaranou

Le Congo exporte ses premières tonnes de minerai de fer

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

 
TELECOM

Tunisie: le régulateur télécoms a initié une étude pour déterminer si le pays est prêt pour la 5G

Egypte: LG Electronics a discuté avec le ministre des Télécoms d’une éventuelle contribution à la fabrication locale de tablettes numériques

Nigeria : 7000 tours télécoms menacées de destruction par la NCAA pour défaut de licence

RD Congo : lancement du partenariat entre Vodacom et Ingenious City

 
COMM

Afrobytes IV : le 15 mai à la Station F, à Paris, 6 marchés africains seront présentés à l’écosystème mondial de la tech

Côte d’Ivoire : les autorités prévoient d'arrêter l’émission du signal analogique le 17 juin 2020

Contenu local africain : vers la naissance d’un modèle ougandais ?

Afrique subsaharienne : la CAF attribue les droits de diffusion en clair de la CAN 2019 à l’Union africaine de radiodiffusion

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance