Mauritanie: le président Ould Abdel Aziz annonce qu’il ne se représentera pas pour un 3e mandat

Mauritanie: le président Ould Abdel Aziz annonce qu’il ne se représentera pas pour un 3e mandat

(Agence Ecofin) - Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz (photo) a annoncé, le 20 novembre, qu'il ne sera pas candidat à sa succession lors de la prochaine présidentielle prévue en 2019 conformément à la Constitution qui limite les mandats présidentiels à deux, tout en  indiquant qu’il briguera à nouveau la magistrature suprême dès que le texte fondamental le lui permettra.

«Je suis sensible à tous les appels. Il y en a aussi qui appelle à la limitation des mandats. Donc j’écoute tout le monde. De toutes les façons, je suis là pour respecter et faire respecter la Constitution du pays. Non, je ne me représenterai pas dans la mesure où je vais respecter la Constitution, et la Constitution dit que je ne peux pas me représenter au-delà de deux mandats.», a-t-il déclaré dans la ville d’Oualata (Sud), en marge de l’ouverture de l’édition 2018 du Festival culturel des villes anciennes.

«Je vais continuer à m’engager pour la Mauritanie, je reste en Mauritanie et je continuerai à faire de la politique. Je suis là et je ne quitte pas le pays. Je continuerai sur la même voie. Dès que la Constitution me permettra de me représenter, je le ferai. Donc, si je ne peux pas me représenter au 3ème mandat, je peux me représenter après. La Constitution ne m’empêche pas de me représenter après.», a ajouté le chef d’Etat.

Selon certains observateurs, Mohamed Ould Abdelaziz songerait à un  scénario d'une alternance à la Poutine-Medvedev en Russie. Il deviendrait, dans ce cas, le Premier ministre d’un président qu’il se serait «choisi», à la manière du président russe Vladimir Poutine permutant avec son Premier ministre Dmitri Medvedev. Cela est d’autant plus plausible que l’Union pour la République (UPR), le parti de M. Ould Abdelaziz, a remporté la majorité absolue des sièges à l’Assemblée nationale, soit 89 des 157 députés, treize conseils régionaux sur treize et une majorité de conseils municipaux lors des élections législatives, régionales et municipales du 1er et du 15 septembre 2018. 

Lire aussi:

01/12/2014 - Mauritanie: Ould Abdel Aziz annonce une hausse de 30 et 50% des salaires des fonctionnaires

21/08/2014 - Mauritanie: le président Ould Abdel Aziz nomme un nouveau Premier ministre

23/06/2014 - Mauritanie: le président Ould Abdel Aziz réélu avec 81,89 % des voix

09/05/2014 - Mauritanie: six candidats vont défier Ould Abdel Aziz lors de la présidentielle du 21 juin


Ecofin Gestion Publique