Ecofin Finance

Jean-Marc Ayrault propose au Maroc une « colocalisation » industrielle

(Agence Ecofin) - A une semaine du voyage de François Hollande en Algérie, le Premier ministre français Jean-Marc Ayrault est arrivé hier au Maroc pour une visite officielle de 2 jours destinée à donner un nouvel élan aux relations entre Rabat et Paris. Ce voyage sera aussi marqué par la signature d'accords économiques portant sur 300 millions €.

Jean-Marc Ayrault a inauguré en compagnie du roi Mohammed VI le nouveau tramway de Casablanca, développé et construit par les groupes français Alstom (NYSE Euronext Paris : ALO), Systra et la RATP.

Le premier ministre français a aussi clôturé la Rencontre économique franco-marocaine à Casablanca en présence de son homologue Abdelilah Benkirane.

Devant des chefs d'entreprises français et marocains réunis par le Medef International et la CGEM, le premier ministre a plaidé pour que le partenariat avec le Maroc soit « une chance à saisir pour la France, pour ses entreprises, comme pour ses salariés… une colocalisation industrielle, si elle résulte d'une analyse fine de la valeur ajoutée sur toute la chaîne de production et les avantages compétitifs de chaque site, peut être bénéfique et soutenir l'activité des deux côtés de la Méditerranée »

Nicole Bricq la ministre du commerce extérieur a ensuite expliqué à la presse le sens du partenariat souhaité par la France : « C'est la manière, ensemble, de trouver les bonnes coopérations, les bons partenariats, qui nous permettent non seulement de développer de l'emploi au Maroc et de l'emploi en France, des investissements au Maroc, des investissements en France, mais dans une politique de partenariat beaucoup plus ambitieuse, d'aller aussi comme une plateforme, ensemble, vers d'autres pays, vers d'autres marchés avec les Marocains et les Français ensemble.»

La France, distancée récemment par l’Espagne comme premier partenaire commercial, du Maroc, compte, dans le royaume, plus de 750 PME dont 36 grandes entreprises membres du Cac 40.

Le Maroc (32 millions d’habitants) est le premier bénéficiaire des concours de l'Agence française de développement (AFD) et demeure à ce jour la première destination des investissements français en Afrique avec un stock IDE de 14 milliards €.

Jean-Marc Ayrault est accompagné d'une dizaine de ministres, dont Nicole Bricq (Commerce extérieur), Laurent Fabius (Affaires étrangères), Arnaud Montebourg (Redressement productif), Manuel Valls (Intérieur), Najat Vallaud-Belkacem (porte parole, Droits des femmes), Christiane Taubira (Justice)… de Laurent Pic, conseiller diplomatique et Charles Fries ambassadeur de France au Maroc…

Sur le même sujet

06/12/2012 - France Télécom serait intéressé par les actions de Vivendi dans Maroc Télécom

01/12/2012 - Maroc : Total aurait négocié un immense bloc pétrolier au Sahara occidental

21/10/2012 - Que prépare François Hollande, l’Algérien de cœur?

08/10/2012 - L’Espagne passe, devant la France, premier partenaire commercial du Maroc

14/06/2012 - Arnaud Montebourg pour une relocalisation en France des centres d’appels

16/05/2012 - France : Jean-Marc Ayrault premier ministre de François Hollande

09/02/2012 - Carlos Ghosn et Mohammed VI inaugurent l’usine Renault à Tanger

08/02/2012 - La France enregistre un déficit commercial record de 70 milliards €

17/01/2012 - La capitalisation boursière du Maroc a atteint 46,5 milliards € en 2011

23/12/2011 - 750 entreprises françaises visent l’Algérie en 2012

01/11/2011 - Thales International se déploie en Afrique via Rabat

 


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique