Les pays d’Afrique de l’Est signent un partenariat avec l’Union africaine en matière foncière

(Agence Ecofin) - Réunis dans le cadre du 5ème Conseil sectoriel sur l'environnement et la gestion des ressources naturelles qui s’est tenu à Arusha, en Tanzanie, du 5 au 9 février 2018, les ministres des pays d’Afrique de l’Est, en l’occurrence le Burundi, le Kenya, le Rwanda, le Soudan du Sud, la Tanzanie et l'Ouganda, ont approuvé un partenariat de coopération entre le secrétariat de la communauté de l'Afrique de l'Est (CAE) et le Centre sur les politiques foncières en Afrique (ALPC).

« Je voudrais saluer les efforts des hauts fonctionnaires, des secrétaires permanents et des ministres qui ont travaillé dur cette semaine, aboutissant à des décisions clés pour promouvoir la coopération régionale entre nos Etats partenaires sur des secteurs clés qui favorisent le développement économique et la gestion des ressources naturelles.», s’est réjoui à ce propos Sam Mangusho Cheptories, le ministre ougandais des Ressources en Eau et de l'Environnement, qui présidait la séance.

Quant à Joan Kagwanja, la coordinatrice de l'ALPC, elle a estimé que « c'est un moment crucial pour la région car le partenariat lancera un projet sur le renforcement des capacités de la CAE pour mettre en œuvre la déclaration de l'Union Africaine (UA) sur les questions foncières en Afrique, en commençant par des plateformes d'échange de connaissances, de partage d'expériences et de meilleures pratiques pour faire avancer la formulation, la mise en œuvre et le suivi des politiques foncières conformément à la déclaration sur les questions foncières de l'UA ».

Le Centre sur les politiques foncières en Afrique est un programme du consortium tripartite, composé de la Commission de l'Union africaine (CUA), de la Commission économique des Nations Unies pour l'Afrique (CEA) et de la Banque africaine de développement (BAD), chargé de la coordination de la mise en œuvre de la Déclaration de l'UA sur les défis fonciers en Afrique. 


Ecofin Gestion Publique