Egypte: un projet d’amendement de la Constitution pour permettre à Sissi de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034

Egypte: un projet d’amendement de la Constitution pour permettre à Sissi de se maintenir au pouvoir jusqu’en 2034

(Agence Ecofin) - Une centaine de députés égyptiens ont déposé le 3 février, un projet d’amendement de la Constitution pour permettre au président Abdel Fattah al-Sissi (photo) de se maintenir au pouvoir pendant douze années supplémentaires après la fin de son actuel mandat en 2022.

Le texte prévoit une modification de l'article 140 de la Constitution égyptienne avec un allongement de quatre à six ans de la durée du mandat présidentiel. Une «clause transitoire» remettrait aussi à zéro, le compteur du nombre de mandats déjà effectués. Le président Sissi serait ainsi autorisé à briguer deux mandats supplémentaires après son actuel mandat qui doit s'achever en 2022, ce qui lui permettrait de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2034. «Après l'expiration de l'actuel mandat, le président de la République pourrait se présenter à nouveau en vertu de l'article 140 amendé.», lit-on dans le projet de réforme.

Patron de l'armée, Sissi a accédé au pouvoir en 2013 après avoir destitué le président démocratiquement élu Mohammed Morsi, issu de l'organisation islamiste des Frères musulmans. L’ancien général avait été élu pour un premier mandat de quatre ans l'année suivante et a été reconduit pour un second mandat qui doit s'achever en 2022.

Le projet d’amendement de la Constitution prévoit d’autre part, l’octroi au président de la République, du pouvoir de désigner des juges du siège et des magistrats du parquet. Il prévoit aussi la création d'une seconde chambre au Parlement, le Conseil des sénateurs, dont le président pourrait désigner un tiers des 250 membres.

Les amendements proposés doivent obtenir une majorité qualifiée des deux tiers des parlementaires, ce qui paraît acquis dans un Parlement dominé par les partisans du général Sissi, avant l'organisation d'un référendum pour être adoptés.

Lire aussi:

07/06/2018 - Egypte : Abdel Fattah al-Sissi nomme Mostafa Madbouly, ancien ministre du Logement, au poste de Premier ministre

02/04/2018 - Egypte : Abdel Fattah Al-Sissi réélu pour un second mandat avec 97,08% des voix

23/06/2017 - Abdel Fatah El Sissi impose une taxe sur les transactions boursières. L’Egyptian Exchange en hausse malgré tout

02/04/2017 - Abdel Fattah al-Sissi se rend à Washington pour une première rencontre officielle avec Donald Trump


Ecofin Gestion Publique