Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Côte d’Ivoire : dissolution du gouvernement sur fond de tensions au sein de la coalition au pouvoir

  • Date de création: 04 juillet 2018 17:49

(Agence Ecofin) - Le Président ivoirien Alassane Ouattara a procédé, ce mercredi, à la dissolution du gouvernement de Côte d’Ivoire composé essentiellement de membres de la coalition politique au pouvoir, à savoir le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Coalition qui regroupe un certain nombre de partis politiques dont le Rassemblement des Républicains (RDR) de l’actuel Président ivoirien et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dirigé par l’ancien Président Henri Konan Bédié.

Dans le même temps, Alassane Ouattara a reconduit sans surprise au poste de Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, connu pour être très proche du Président ivoirien. Avec pour mission de « proposer une équipe gouvernementale avec des personnalités issues du RHDP et de la Société civile ».

A noter que cette dissolution du gouvernement ivoirien intervient dans un contexte de tension au sein du RHDP sur la question de la création d’un « parti unifié » en prélude à la prochaine élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire.

Cher à Alassane Ouattara, ce projet de parti unifié dont le manifeste a été déjà signé par les responsables de plusieurs partis membres de la coalition du RHDP, devrait consacrer, à terme, la dissolution desdites formations politiques au sein d’une entité unique en vue des prochaines échéances présidentielles.

Toutefois, certaines réticences se sont fait jour, relativement à ce projet. Ainsi, réuni en congrès extraordinaire en avril dernier, l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), un parti membre de cette coalition, a adressé une fin de non-recevoir à ce projet. Une décision qui a fortement déplu à Alassane Ouattara qui n’a pas manqué de proférer des menaces à peine voilées contre ce parti.

En effet, prenant la parole lors d’un congrès ordinaire de sa formation politique, le RDR, le 05 mai dernier, le Président ivoirien avait annoncé un remaniement ministériel « dans les semaines à venir ». Ajoutant que « l’un des partis (en parlant de l’UPCI : Ndrl) n’a pas souhaité adopté l’accord politique pour la création du parti unifié. C’est son droit et donc ne fera pas partie du prochain gouvernement RHDP qui comprendra tous les membres du RHDP, comme cela a été le cas par le passé ».

Cependant, un deuxième camouflet pour ce projet de parti unifié viendra, cette fois, du PDCI de Henri Konan Bédié. Lors d’une réunion de son bureau politique, le 17 juin dernier, le parti cinquantenaire de Côte d’Ivoire, héritage du défunt Président Félix Houphouët Boigny, et dont la majorité des militants semble assez hostile à l’idée de dissolution de leur formation, a décidé du report de l’adoption des textes portant création de ce « parti unifié » à après l’élection présidentielle de 2020. Election au cours de laquelle le PDCI souhaite « une alternance en faveur d’un cadre issu » de ses rangs en application d’un supposé accord entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara en 2015.

La question de ce « parti unifié » divise à tel point que, faute d’avoir eu gain de cause au niveau du bureau politique, un certain nombre de cadres du PDCI, conduits par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, ont lancé hier mardi, un courant favorable à ce projet au sein de ce parti.

Ainsi, selon de nombreux analystes, la future équipe gouvernementale ivoirienne devrait faire la part belle aux partisans de ce projet de parti unifié dans la perspective de la prochaine élection présidentielle dans le pays.

Et celle-ci ne manquera pas d’être particulièrement animée au vu de certaines velléités de candidature au nombre desquelles l’actuel Président Alassane Ouattara pourrait bien figurer. Celui-ci ayant, depuis peu, laisser planer le doute sur une éventuelle candidature pour un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi:

11/06/2018 - Côte d’Ivoire : 8 ivoiriens sur 10 sont favorables à une limitation du nombre de mandats présidentiels selon une enquête d’Afrobaromètre


 
FINANCE

En 2019, la Société ivoirienne de Banque a versé 1,25 milliard FCFA à ses 10 employés les mieux rémunérés

Covid-19 : 54% des directeurs financiers de sociétés africaines craignent jusqu’à 50% de baisse des chiffres d’affaires

African Guarantee Fund apporte une réponse aux impacts économiques du COVID-19

En réponse au coronavirus, le FMI a déjà augmenté la dette de l'Afrique de 13 milliards $ supplémentaires

 
AGRO

Côte d’Ivoire : le gouvernement débloquera plus de 151 milliards Fcfa en faveur de l’agriculture

Ghana : le fabricant de boissons gazeuses Kasapreko lancera bientôt sa nouvelle unité à Tanoso

Afrique du Sud : Tiger Brands envisage des suppressions d’emplois pour contrer l’impact du coronavirus

Cargill va mettre en place une traçabilité complète de sa chaîne d’approvisionnement de cacao au Cameroun

 
ELECTRICITE

La communauté internationale de plus en plus concernée par les tensions autour du GERD

Kenya : cinq entreprises encore en lice pour la construction de la centrale géothermique d’Olkaria VI (140 MW)

Djibouti : le gouvernement valide la construction de la centrale solaire de Bara (30 MW)

Le Niger recadre l'attribution des licences dans le secteur de l'énergie électrique

 
HYDROCARBURES

Les producteurs nigérians de baryte accusent les compagnies pétrolières de sabotage économique

Côte d’Ivoire : PGS publie les résultats d’une étude sismique améliorée du bloc pétrolier CI-706

Afrique du Sud : Sasol s’attend à une baisse d’au moins 20 % de ses bénéfices pour l’ensemble de l’année

Selon un juge londonien, l’Angleterre n’est pas compétente pour statuer sur l’affaire OPL 245

 
MINES

Égypte : Centamin enregistre des résultats financiers en hausse pour l’année 2019

Le coronavirus compromet l’atteinte des objectifs de production du sud-africain AngloGold Ashanti

Burkina Faso : la mine Taparko contribue à une hausse de la production du russe Nordgold

Zambie : Volt Resources acquiert un nouveau projet aurifère pour 4 millions de dollars

 
TELECOM

Afrique du Sud : Vodacom transforme sa filiale locale en une entreprise autonome

Le Royaume-Uni fait volte face et décide de sortir Huawei de son marché d’ici 2023

Le Rwanda se dote d’une agence spatiale dont l’entrée en service est prévue pour juillet

Zambie : MTN injecte 9,8 millions $ dans la mise à niveau de son réseau

 
TRANSPORT

Égypte : le canal de Suez accueillera pour la première fois le plus grand porte-conteneurs du monde

Afrique du Sud : les travaux de construction du pont de Msikaba sont relancés

Le Rwanda va injecter 152 millions de dollars pour soutenir la compagnie aérienne nationale

Air France relance ses vols commerciaux vers le Cameroun dès le 25 mai

 
ENTREPRENDRE

En Tunisie, une entrepreneure utilise la technologie pour soigner les enfants souffrant de troubles de l’apprentissage

Madagascar : ce lycéen de 17 ans conçoit un robot distributeur de gel désinfectant

Une start-up nigériane réussit à réaliser 1 million de dollars de revenus avec l’exportation de déchets plastiques

Au Gabon, une jeune entrepreneure réussit à créer une start-up de jus de fruits avec 25 000 FCFA

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de Christian Amouo, co-fondateur de Mougano Investment (Vidéo)

Une journaliste malgache remporte le prix Pulitzer 2020 : Retour d’expérience (Vidéo)

Le secteur agricole au Kenya (Infographie)

A la rencontre de René Téwou, entrepreneur et évangéliste de l'exode citadin (Vidéo)

 
FORMATION

L’incubateur Mozilla builders propose trois programmes en ligne pour les start-up africaines

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

Guinée : INTEGRA lance un programme de formation en ligne pour 200 jeunes

Tchad : l’UNESCO forme les enseignants-chercheurs à l’ingénierie pédagogique en ligne

 
COMM

Les artistes africains organisent un événement virtuel pour célébrer la journée du continent

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie

Afrique francophone subsaharienne : le Discop va organiser un marché virtuel pour les acteurs du secteur audiovisuel de la région

Un fonds d’aide à la presse divise les journalistes gabonais