Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Côte d’Ivoire : dissolution du gouvernement sur fond de tensions au sein de la coalition au pouvoir

  • Date de création: 04 juillet 2018 17:49

(Agence Ecofin) - Le Président ivoirien Alassane Ouattara a procédé, ce mercredi, à la dissolution du gouvernement de Côte d’Ivoire composé essentiellement de membres de la coalition politique au pouvoir, à savoir le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Coalition qui regroupe un certain nombre de partis politiques dont le Rassemblement des Républicains (RDR) de l’actuel Président ivoirien et le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) dirigé par l’ancien Président Henri Konan Bédié.

Dans le même temps, Alassane Ouattara a reconduit sans surprise au poste de Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, connu pour être très proche du Président ivoirien. Avec pour mission de « proposer une équipe gouvernementale avec des personnalités issues du RHDP et de la Société civile ».

A noter que cette dissolution du gouvernement ivoirien intervient dans un contexte de tension au sein du RHDP sur la question de la création d’un « parti unifié » en prélude à la prochaine élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire.

Cher à Alassane Ouattara, ce projet de parti unifié dont le manifeste a été déjà signé par les responsables de plusieurs partis membres de la coalition du RHDP, devrait consacrer, à terme, la dissolution desdites formations politiques au sein d’une entité unique en vue des prochaines échéances présidentielles.

Toutefois, certaines réticences se sont fait jour, relativement à ce projet. Ainsi, réuni en congrès extraordinaire en avril dernier, l’Union pour la Côte d’Ivoire (UPCI), un parti membre de cette coalition, a adressé une fin de non-recevoir à ce projet. Une décision qui a fortement déplu à Alassane Ouattara qui n’a pas manqué de proférer des menaces à peine voilées contre ce parti.

En effet, prenant la parole lors d’un congrès ordinaire de sa formation politique, le RDR, le 05 mai dernier, le Président ivoirien avait annoncé un remaniement ministériel « dans les semaines à venir ». Ajoutant que « l’un des partis (en parlant de l’UPCI : Ndrl) n’a pas souhaité adopté l’accord politique pour la création du parti unifié. C’est son droit et donc ne fera pas partie du prochain gouvernement RHDP qui comprendra tous les membres du RHDP, comme cela a été le cas par le passé ».

Cependant, un deuxième camouflet pour ce projet de parti unifié viendra, cette fois, du PDCI de Henri Konan Bédié. Lors d’une réunion de son bureau politique, le 17 juin dernier, le parti cinquantenaire de Côte d’Ivoire, héritage du défunt Président Félix Houphouët Boigny, et dont la majorité des militants semble assez hostile à l’idée de dissolution de leur formation, a décidé du report de l’adoption des textes portant création de ce « parti unifié » à après l’élection présidentielle de 2020. Election au cours de laquelle le PDCI souhaite « une alternance en faveur d’un cadre issu » de ses rangs en application d’un supposé accord entre Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara en 2015.

La question de ce « parti unifié » divise à tel point que, faute d’avoir eu gain de cause au niveau du bureau politique, un certain nombre de cadres du PDCI, conduits par le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, ont lancé hier mardi, un courant favorable à ce projet au sein de ce parti.

Ainsi, selon de nombreux analystes, la future équipe gouvernementale ivoirienne devrait faire la part belle aux partisans de ce projet de parti unifié dans la perspective de la prochaine élection présidentielle dans le pays.

Et celle-ci ne manquera pas d’être particulièrement animée au vu de certaines velléités de candidature au nombre desquelles l’actuel Président Alassane Ouattara pourrait bien figurer. Celui-ci ayant, depuis peu, laisser planer le doute sur une éventuelle candidature pour un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire.

Lire aussi:

11/06/2018 - Côte d’Ivoire : 8 ivoiriens sur 10 sont favorables à une limitation du nombre de mandats présidentiels selon une enquête d’Afrobaromètre


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Tunisie: Poulina Group Holding négocie son entrée au capital de l’Université privée Esprit

BGFIBank Gabon augmente son capital social, un niveau inédit en Afrique centrale

Maurice : le prestataire de services Axis et la société de conseil Innpact lancent une société de gestion de fonds axée sur l’Afrique

Mali : la BNDA a consacré 53% de ses crédits au secteur agricole en 2018

 
AGRO

Mali : la production céréalière est prévue pour atteindre 11 millions de tonnes en 2019/2020

Côte d’Ivoire : le kg de coton graine reviendra à 300 FCFA en 2019/2020

AB InBev a investi plus de 200 millions $ en Afrique depuis sa fusion avec SABMiller en 2016

La fluidité des échanges est essentielle pour garantir une sécurité alimentaire mondiale d’ici 2050 (étude)

 
ELECTRICITE

Algérie : 20 millions $ consacrés au réseau de distribution d’El Oued en six ans

Ethiopie : la SEFA accompagne la mise en place d’un cadre d’inclusion des producteurs indépendants d’énergie

Mozambique : 2,5% des parts de la centrale de Cahora Bassa seront cédés au public

Eolien en mer : Engie et EDP s’associent pour créer l’une des cinq plus grandes entreprises du secteur

 
HYDROCARBURES

La Sierra Leone rouvre son quatrième cycle d’octroi de licences pétrolières

Namibie : Calima Energy va céder ses parts dans le bloc PEL 90 à la filiale locale de Tullow

Egypte : démarrage du forage du puits Merak-1 dans la concession North El Arish

Angola : Sonangol choisit Total et Trafigura pour l’approvisionner en produits pétroliers sur les 12 prochains mois

 
MINES

Afrique du Sud : la mine de vanadium Vametco peut être encore exploitée sur des décennies

Lesotho : la mine Mothae livre un nouveau diamant de qualité gemme

Zimbabwe : le milliardaire nigérian Benedict Peters investira dans le secteur du platine

Ethiopie : le gouvernement octroie des permis d’exploitation minière pour les gisements Mato Bula et Da Tambuk

 
TELECOM

Nigeria: MTN a jusqu’au 31 mai pour verser la dernière tranche de son amende écopée en 2015

Afrique du Sud : Cortex Group lance une société de capital-risque dédiée au soutien financier des start-up orientées vers l’IA

Côte d’Ivoire : Orange confie à Engie l’exploitation et la maintenance de son centre de données pour 5 ans

La Fondation Jack Ma est en quête des dix meilleurs entrepreneurs numériques d’Afrique pour 2019

 
COMM

Les métriques, la technologie et les réseaux sociaux ont changé la façon de travailler des journalistes dans le monde  

Zambie : les chaînes de télévision et de radio doivent désormais envoyer les enregistrements des programmes déjà diffusés toutes les deux semaines

Côte d’Ivoire : la chaîne d’informations 7info sera lancée sur la plateforme TNT du pays au dernier trimestre 2019

Guinée : le régulateur des médias organise des journées portes ouvertes pour expliquer son rôle au grand public

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance