Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Tchad : les vœux 2019 du président Idriss Déby

  • Date de création: 02 janvier 2019 04:01

(Agence Ecofin) - Tchadiennes, Tchadiens ; 
Mes chers compatriotes. 

Comme tout segment de vie et d’histoire, l’année 2018 qui s’achève a eu son lot de fortunes diverses. Notre pays, à l’instar de ceux de la sous-région, a été mis à rude épreuve sous l’effet de la crise économique et financière qui perdure depuis cinq ans. 

En dépit des efforts déployés pour sortir de la crise, notre marche sur la voie du redressement économique et financier n’a été guère aisée, comme nous l’avions relevé lors du sommet extraordinaire de la CEMAC tenu en octobre 2018 dans notre capitale. 

Mais cette période d’adversité n’a pas entamé notre enthousiasme et notre ardeur à réinventer le futur. Je suis heureux de relever que la conjoncture a plutôt renforcé notre capacité commune de résilience et décuplé notre motivation à imprimer un nouvel élan à notre nation. 

En effet, l’année 2018, qui s’achève, marque l’aube nouvelle que les filles et fils du Tchad appellent de tous leurs vœux. La naissance de la 4ème République a ouvert une nouvelle page de l’histoire du pays. Nous avons tous pris l’engagement de refonder une nation qui se tourne résolument vers le progrès et la modernité. 

Mes chers compatriotes, 

Il est indéniable que la marche de notre république vers le progrès est un processus participatif et inclusif qui engage toutes les forces vives de la Nation. La dimension gigantesque des chantiers, qui nous attendent, nous impose une mobilisation sans faille, un engagement patriotique exemplaire et une nouvelle culture de responsabilité. Au plan économique, l’année qui commence sera une année charnière pour la bataille de la transformation structurelle de notre économie. 

Au demeurant, la diversification de l’économie doit être une réalité dans l’optique de doper notre croissance qui connaitra, au cours de l’année nouvelle une évolution de l’ordre de 6,9%. Nous ne devons pas minorer la vocation de notre économie qui repose sur l’agriculture et l’élevage. A cet égard, je n’aurais cesse d’interpeller notre conscience collective sur l’urgence et la nécessité d’investir dans ces secteurs vitaux. 

C’est d’ailleurs, à juste titre, que j’ai personnellement présidé, au début du mois d’octobre 2018, le forum de réflexion sur la contribution du secteur privé à la relance de l’économie nationale. Cette rencontre a donné le ton de la grande offensive à lancer dans le secteur du développement rural et dans d’autres secteurs porteurs. Le moment me paraît opportun pour sonner le tocsin de la mobilisation des acteurs du secteur privé pour des investissements massifs et robustes dans les divers créneaux qui aiguillonnent la prospérité.

Tchadiennes, Tchadiens 
Mes chers compatriotes 

Avec la nouvelle République, nous avons pris l’option audacieuse de donner une plus grande cohérence et solidité aux institutions pour être en phase avec nos impératifs de l’heure. 

Aujourd’hui, je puis affirmer, pour m’en féliciter, que nous tenons progressivement ce pari. A cette date, nombre d’institutions nouvelles prévues dans la loi fondamentale sont mises en place à l’image du Haut Conseil des Collectivités Autonomes et de la Chefferie Traditionnelle qui est une des facettes importantes de notre architecture institutionnelle. 

Sur le terrain politique, la nouvelle République a mis un point d’honneur sur le renforcement de la justice sociale, l’ancrage de l’État de droit et la revitalisation de la démocratie. 

S’agissant justement de la consolidation de l’édifice démocratique, l’année 2019 sera marquée par la tenue des élections législatives et communales. Ce challenge nous tient à cœur et nous devons le gagner en dépit de la conjoncture et de la modicité de nos moyens. J’invite, à ce sujet, la nouvelle équipe de la CENI, qui sera mise en place sur une base paritaire, à se mettre résolument au travail pour la tenue de ces importants scrutins avant la fin du premier semestre de l’année nouvelle. 

Je saisis cette opportunité pour solliciter le concours et la contribution de nos partenaires. Leur appui est plus qu'indispensable dans ce nouveau processus électoral qui nécessite d’importantes ressources financières et logistiques. 

Tchadiennes, Tchadiens ; 
Mes chers compatriotes 

La 4ème République est bâtie sur des valeurs fortes. Elle nous impose des attitudes, des pratiques et des comportements vertueux. A l’orée de l’année nouvelle, j’invite chaque Tchadienne et chaque Tchadien à un changement radical dans la manière de concevoir l’action publique. 

A cet égard, la gouvernance responsable qui est le chemin le plus sûr pour atteindre l’émergence doit habiter l’ensemble de tous ceux qui ont en charge la conduite des affaires publiques. La maitrise du train de vie de l’État, la rigueur dans la gestion de la chose publique et l’assainissement de nos finances publiques seront toujours au centre de nos priorités. 

Nous devons servir le Tchad et non se servir du Tchad. Pour tous ceux qui veulent se servir du pays, la loi va sévir dans toute sa rigueur, sa force et sa plénitude. 

Mes chers compatriotes. 

La profonde transformation de notre pays ne peut se réaliser que par le travail, l’action et la dynamique du progrès. Je voudrais, à cet égard, me féliciter de la signature du protocole d’accord entre le Gouvernement et la plateforme syndicale qui a mis un terme à plusieurs mois de grèves dans le secteur public. 

Je voudrais rassurer tous les travailleurs du secteur public que les engagements contenus dans l’accord seront respectés. Mieux, d’autres actions visant à améliorer davantage les conditions de vie et de travail seront envisagées au fur et à mesure que s’estomperont les effets de la conjoncture. 

Nous avons l’obligation citoyenne de consolider la paix sociale pour mieux optimiser le rendement et assurer l’efficacité de nos écoles, hôpitaux et divers services publics. 

Nous devons, à l’avenir, privilégier le dialogue et éviter à tout prix, ces grèves à répétition qui retardent notre progrès économique. 

Tchadiennes, Tchadiens ; 
Mes chers compatriotes 

L’essor de notre république passe aussi naturellement par la stabilité, la cohésion sociale et la sécurité. Ces valeurs sont, à l’évidence, des ferments indispensables qui déterminent le succès des chantiers du renouveau. 

Il est du devoir de toute la communauté nationale de s’investir pour que l’entente cordiale et l’union fraternelle demeurent une préoccupation quotidienne. 

Je suis d’ailleurs convaincu que les Tchadiens savent faire la différence entre l’intérêt supérieur de leur nation et les désirs égocentriques des adeptes du mal et de la division. Tous ceux qui pensent qu'ils peuvent tromper les Tchadiens pour assouvir leur funeste ambition doivent se désillusionner. Il ne sert à rien de semer la haine entre les Tchadiens et d’alimenter des conflits dans nos communautés. Ce jeu est extrêmement dangereux et nous devons tous comprendre que rien, absolument rien ne peut dévier le Tchad de sa trajectoire actuelle qui est parfaitement tracée. 

Tchadiennes, Tchadiens ; 
Mes chers compatriotes 

Comme il est de tradition, je forme des vœux de prospérité et de paix durable pour notre République. 

J’adresse mes vœux de santé et de plein épanouissement à tous les Tchadiens, ceux de l’intérieur et de la diaspora ainsi qu'à l’ensemble de la communauté d’expatriés vivant dans notre pays. 

Bonne et heureuse année 2019. 

Vive la République. 

Vive le Tchad.


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

FairMoney obtient 11 millions $ pour développer son activité de microcrédit au Nigeria

Afrique du Sud : Kingson Capital reçoit 70 millions $ pour son deuxième fonds dédié aux start-up africaines

La Libra, la cryptomonnaie de Facebook, au menu d’une rencontre avec 26 banques centrales

Bourse de l’excellence : la Fondation BGFIBank accompagne 15 étudiants méritants et engagés

 
AGRO

La société de pêche espagnole Calvo Pesca débarque au Gabon plusieurs centaines de tonnes de thon

Le groupe camerounais Financial & Investment Corp veut construire une usine d’engrais à base d’eau de mer à Kribi

Côte d’Ivoire : 4 nouvelles entreprises bénéficieront d’un soutien dans la transformation d’anacarde

Rwanda : baisse de 10 % des exportations agricoles à 465 millions $ en 2018/2019

 
ELECTRICITE

Ethiopie : Acwa Power construira deux centrales photovoltaïques d’une capacité globale de 250 MW

Solaire : Fenix fait son entrée sur son sixième marché africain en s’introduisant au Mozambique

Bénin : la gestion de la SBEE, la compagnie électrique nationale, confiée au Canadien Manitoba Hydro International

Large soutien des chefs d’Etat des pays du G5 Sahel à l’initiative Desert to power

 
HYDROCARBURES

La construction du pipeline Niger-Bénin entame, ce 17 septembre à Agadem, ses 2000 km de long

Au Gabon, le pétrolier américain Vaalco lance une campagne de forage de cinq puits

La Guinée étudie la possibilité d’intégrer le gaz naturel liquéfié dans son mix énergétique

Au vu de la situation en Arabie Saoudite, Donald Trump ordonne la libération des réserves stratégiques américaines de pétrole

 
MINES

Mali : Robex enregistre une production record au mois d’août à Nampala

Namibie : la mine d’étain d’Uis héberge également du lithium et du tantale

Mauritanie : Kinross veut investir 150 millions $ pour améliorer la production de la mine Tasiast

Mali : l’étude de faisabilité du projet Kobada sera publiée en mars 2020

 
TELECOM

Le Burkina Faso clôt le Programme d’appui au renforcement des infrastructures de communication

L’Afrique a besoin de près de 5 milliards $ par an pour développer son infrastructure TIC, selon Oliver Chinganya

Botswana : BTC double sa capacité sur le satellite de communication AMOS-7

13 pays sur 15 de la SADC ont signé le protocole d’accord sur l'abolition des frais de roaming

 
FORMATION

Gabon : bientôt la création d’une filière agricole dans les centres de formation

6 millions d'enfants subsahariens risquent de ne pas recevoir une formation de base (Unesco)

Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

L’Union européenne investit dans l’accompagnement des étudiants et universitaires africains

 
COMM

Ouganda : MultiChoice s’associe à l’entreprise locale Pep Stores pour distribuer ses produits

Netflix sera disponible parmi les offres françaises de Canal+ dès le 15 octobre

Rwanda : StarTimes encourage la création de contenu local

L'Erythrée est le pays où la censure est la plus forte au monde

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance