Ecofin Telecom

La vente des parts de Vivendi dans Maroc Telecom « ne sera pas finalisée avant l'automne »

(Agence Ecofin) - L’assemblée générale, tant attendue, du groupe français Vivendi s’est tenue en même temps que son conseil de surveillance, le 30 avril 2013 à Paris. Il était question pour Jean-René Fourtou (photo), le président du conseil de surveillance, et son équipes, de décider qui d’Etisalat ou d’Ooredooo avait été retenu pour poursuivre les négociations pour la cession du contrôle de Marc Télécom. Mais au sortir de cette réunion, le message fort à retenir est qu’il faudra encore attendre, peut être jusqu’en septembre 2013, pour le savoir.

En effet, au terme de l’Assemblé général de Vivendi, le président du conseil de surveillance du conglomérat français de média et de télécommunications, a déclaré que la vente des 53% de Vivendi dans Maroc Telecom « ne sera pas finalisée avant l'automne » prochain. Il a ajouté que l’opération prend du temps et que Vivendi travaille en « étroite collaboration avec l'Etat marocain dans le processus de vente ». Une première indication sur le choix effectué entre les deux candidats pourrait toutefois être communiquée « dans les prochains jours ».

Vivendi collabore avec l’Etat marocain qui détient encore 30 % de l'opérateur historique. Bien qu’actionnaire minoritaire, l’Etat marocain joue un rôle essentiel dans l’opération d’acquisition de l’entreprise puisqu’il doit donner son accord sur le choix du repreneur afin que celui-ci soit validé. Il faudra donc encore attendre pour savoir qui sera le nouvel actionnaire majoritaire de Maroc Télécom.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom