Ecofin Telecom

Algérie Télecom revendique 140 000 km de fibre optique déjà déployés dans le pays

Algérie Télecom revendique 140 000 km de fibre optique déjà déployés dans le pays

(Agence Ecofin) - Au cours d’un entretien accordé à l'APS, Adel Khemane (photo), le président-directeur général d’Algérie Télécom (AT) a dévoilé les avancées réalisées par l’opérateur public dans le pays pour permettre l’accès de toutes les populations à l’internet haut débit. Il a indiqué que le réseau de fibre optique de l’entreprise, divisé en trois parties: le backbone, le réseau métropolitain et les ramifications du dernier kilomètre, est largement avancé.

Adel Khemane a déclaré que la dorsale compte globalement 140 000 km de fibre optique déjà déployés « en comptabilisant l'ensemble des liaisons de transport exploitées par AT qui a réalisé environ 93 000 km, dont 14 000 km depuis janvier 2018 ».

La seconde partie de l’infrastructure à très haut débit, déployée sur une distance totale de 16 230,8 km, raccorde 1 683 communes et localités de plus de 1 000 habitants. De même, un total de 2 110 annexes d'Assemblées populaires communales (APC) a été raccordé au réseau de fibre optique sur une distance de 9 683,3 km.

Enfin, la troisième partie du réseau de fibre optique d’Algérie Telecom, le dernier kilomètre, la liaison jusqu'à l'abonné, connecte déjà plus de 3 millions de foyers, via plus de 5,4 millions d'accès disponibles.

Pour ce qui est des capacités Internet fournies aux consommateurs, Adel Khemane a affirmé que le projet de système de câbles sous-marins reliant l’Algérie à l'Espagne (Oran et Alger, à valence) est quasiment achevé avec le déploiement de 100% de la partie marine reliant Alger, Oran et Valence, et l'achèvement des trois stations d'atterrissement. Il ne manque plus que le consentement des autorités espagnoles pour la réalisation des travaux de raccordement et l'achèvement définitif et la mise en service du câble. Le système renforcera la bande passante internationale par 400 Gb/s et sera extensible jusqu'à 10 Tb/s.

Pour le projet MEDEX, portant sur le raccordement de l’Algérie au système sous-marin international, reliant les Etats-Unis à l'Asie, à travers la Méditerranée, il est également en phase d'achèvement. Le système renforcera la bande passante internationale par 200 Gb/s et sera extensible jusqu'à 2,2 Tb/s.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom