Ecofin Telecom

RD Congo : Vodacom, Airtel, Africell et Orange devant le juge pour interruption d’Internet pendant 20 jours

RD Congo : Vodacom, Airtel, Africell et Orange devant le juge pour interruption d’Internet pendant 20 jours

(Agence Ecofin) - Les opérateurs de téléphonie mobile Vodacom Congo, Airtel Congo, Africell et Orange RDC étaient face au tribunal de commerce Kinshasa/Gombe le 22 janvier 2019 pour prendre part à la toute première audience du contentieux qui les oppose aux consommateurs congolais.

Ces derniers, représentés par le collectif d’avocats des voix des opprimés et l’Union des consommateurs du Congo, ont porté plainte le 3 janvier 2019 contre les sociétés télécoms pour interruption de l’accès à Internet du 31 décembre 2018 au 20 janvier 2019.

La coupure de l’Internet, elle est survenue le jour de l’élection présidentielle dans le pays. La connectivité n’est revenue que 20 jours après la proclamation des résultats le 18 janvier 2019.

Pour les abonnés des différentes sociétés télécoms, le collectif d’avocats et l’Union des consommateurs du Congo réclament un dédommagement d’environs 1000 dollars US pour chaque jour passé sans Internet. Le représentant des consommateurs souligne que cette coupure du service a été à l’origine de pertes financières dans divers secteurs de l’économie nationale. 

Pour les opérateurs télécoms, la défense présentée devant le juge est la même : la coupure découle d’une injonction des autorités congolaises.

Une défense que rejette Me Hervé Diakese du collectif d’avocats.

Selon lui,  «il existe un contrat qui lie ces sociétés télécoms à leurs clients. Et ce contrat a été violé unilatéralement (…) Elles n’ont pas raison de se cacher derrière les injonctions reçues d’une quelconque institution ou ministère pour rompre unilatéralement le contrat de service avec leurs abonnés ».

L’affaire a été renvoyée au 19 février 2019. 


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom