Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’Espagne, nouvelle tête de pont de GVG dans sa stratégie d’internationalisation

L’Espagne, nouvelle tête de pont de GVG dans sa stratégie d’internationalisation
  • Date de création: 20 mars 2019 13:57

(GVG ) - L’ouverture d’un nouveau siège social en Espagne marque un tournant dans le développement de Global Voice Group, fournisseur de solutions IT de supervision du trafic téléphonique et data. Pour son PDG, James Gabriel Claude, ce cap rime avec diversification des services.

En choisissant d’établir son siège social à Madrid, début mars, GVG a envoyé un signal clair. La société, qui développe depuis 1998 une expertise unique dans le domaine de la supervision du trafic télécom et data, souhaite optimiser ses opérations internationales en élargissant son empreinte géographique. Traditionnellement focalisée sur l’Afrique, elle ambitionne d’explorer de nouveaux marchés en tant que leader des technologies de pointe dans le secteur des TIC.

Comme le souligne son PDG, James Gabriel Claude, le choix madrilène permettra une meilleure coordination des activités de la société. « La relocalisation de notre siège permet de regrouper les divisions technique, juridique, marketing et R&D de GVG sous un même toit. Cette approche d’optimisation couvre également la nouvelle identité et la vision de la marque, qui s’attelle à créer une synergie accrue entre toutes les gammes de produits de GVG. »

Marchés prometteurs

Surtout, poursuit-il, il permettra « une expansion plus aisée vers de nouveaux marchés internationaux, tout en continuant de renforcer notre présence en Afrique, marché clé traditionnel de GVG ». En témoignent la présence au Cap d’un important bureau administratif, des activités en pleine expansion et de nouveaux partenariats sur l’ensemble du continent.

« GVG a développé des technologies éprouvées en Afrique, qui peuvent aujourd’hui être exportées vers une multitude de pays en Europe de l’Est et dans la Communauté des États indépendants », indique James Gabriel Claude. GVG se consacrera ensuite à son expansion en Asie, en Europe de l’Est et en Amérique latine. « Nous utiliserons tout ce que nous avons appris et accompli en Afrique pour devenir le leader du marché des TIC dans de nouveaux marchés prometteurs de la scène internationale. La République kirghize, l’Azerbaïdjan, la Macédoine du Nord, l’Albanie, le Kosovo et l’Argentine font partie de nos cibles prioritaires. »

Diversification des produits

Parallèlement à ces objectifs, la société mise sur la diversification de ses services. Principal fournisseur de solutions informatiques pour la réglementation des télécommunications et la garantie de recettes fiscales associées, GVG a élargi son offre initiale pour inclure des systèmes de surveillance des services financiers numériques et d’autres solutions pertinentes pour les gouvernements et les autorités de régulation.

Fort de sa longue expérience chez GVG, le nouveau PDG bénéficie de toutes les expertises requises pour relever ces défis. Cet ingénieur en télématique a débuté sa carrière comme ingénieur support télécoms, avant de s’orienter vers la gestion de projet TIC chez Global Voice Group, dont il a gravi tous les échelons. Depuis 2005, il a occupé successivement les postes d’ingénieur réseau et administration système, de directeur de programme de One World Telecom/GVG - mettant notamment en œuvre la plateforme de supervision des appels téléphoniques en Guinée, en République centrafricaine et au Gabon -, de directeur technique chez GVG et de directeur général adjoint de GVG, de mai à octobre 2018, avant de prendre les rênes de la société.

32521 logo


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Afrique du Sud: le ministère de l'Environnement élabore une stratégie d'adaptation au réchauffement climatique

Le Zimbabwe mobilise 500 millions $ auprès de banques internationales pour réduire la pénurie de liquidités

Soudan: l’Arabie saoudite dépose 250 millions de dollars à la Banque centrale

Ghana: le gouvernement signe un accord avec Ethiopian Airlines pour la création d'une nouvelle compagnie aérienne nationale  

 
FINANCE

La BAD, associée au MFW4A et à la GIZ, soutient le marché de l’assurance en Afrique de l’Ouest et Centrale

Atlantique Assurances lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton

Kenya: NIC Bank annonce un bénéfice en baisse de 4,3% au 1er trimestre 2019, à 9,2 millions $

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

 
AGRO

Zimbabwe : Delta Corp se tournera vers ABInBev pour obtenir des intrants pour ses activités

La Tanzanie veut porter sa production rizicole à 4,5 millions de tonnes d’ici 2030  

Nigeria : la banque centrale forme un comité pour dynamiser l’industrie textile  

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

 
ELECTRICITE

Le Sénégal désire s’inspirer de la Tunisie pour le rachat de l’électricité renouvelable auprès des particuliers

Ethiopie : le manque d’eau dans les barrages contraint le pays à des délestages et à la diminution de ses exportations

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

 
HYDROCARBURES

Des actionnaires de Shell demandent à la société de modifier sa politique climatique, Shell refuse et obtient du répit

Libye : en avril, une hausse des recettes pétrolières

Tunisie : Serinus Energy annonce la reprise de ses activités d'exploitation de pétrole et de gaz

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

 
MINES

Maroc : la production de plomb a augmenté de 34,2% en 2018

Afrique du Sud : Amplats veut vendre ses mines Twickenham et Bokoni

Zambie : le président menace de rompre ses partenariats avec les compagnies étrangères

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

 
COMM

La chaîne panafricaine A+ recompensée lors des Teranga Movies Awards

Guinée : les autorités lancent la phase opérationnelle du projet de mesure d’audiences audiovisuelles

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur


Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom