Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Telma renforce son partenariat avec le MESUPRES pour l’amélioration de l’éducation numérique Malagasy

Telma renforce son partenariat avec le MESUPRES pour l’amélioration de l’éducation numérique Malagasy
  • Date de création: 15 mai 2019 09:21

(TELMA ) - Le protocole d’accord visant à améliorer l’éducation numérique à Madagascar a été signé ce 14 mai 2019 au NOC Telma Analakely entre le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique (MESUPRES) et Telma, Opérateur N°1 à Madagascar. Ce protocole a permis l’augmentation des capacités de iRenala dans tout le Pays et l’installation des zones Wi-Fi dans toutes les universités et instituts de Madagascar.

Réduction de la fracture numérique depuis 2011
Le 6 octobre 2011 a été signé le premier protocole d’accord pour lancer les universités numériques à Madagascar. Ce réseau s’appuyait sur le Backbone en Fibre Optique de Telma. Les six (06) universités et les Instituts Supérieurs de Madagascar étaient alors interconnectés pour la première fois. Ce réseau d’interconnexion a été officiellement baptisé iRenala en 2012 avec son inauguration à Toamasina. Pour sa sortie internationale, le réseau iRenala s’appuyait sur le câble international EASSy. Ce partenariat entre le Réseau N°1 à Madagascar et iRenala vise à réduire la fracture numérique pour tous les Malagasy. En effet, iRenala a su ouvrir la voie à de nouvelles possibilités pour l’enseignement numérique à Madagascar dont :

  • Le système LMD au sein de nos établissements supérieurs nationaux ;

  • La mutualisation des outils et des ressources documentaires ;

  • La mise en place de nouvelles formations à distance ;

iRenala permet de donner la même chance de réussite à chaque étudiant Malagasy où qu’il soit dans tout le pays.

Contribution d’iRenala à l’IEM

Opérateur Malagasy, engagé pour le développement de chaque Malagasy, Telma apporte le meilleur de sa technologie pour servir le développement numérique de l’Education Supérieure et la Recherche Scientifique Malagasy. Une cause qui s’inscrit d’ailleurs dans l’engagement N°5 de la vision stratégique IEM pour le développement inclusif et rapide de Madagascar : « l’Education de qualité pour tous ».

  • iRenala garantit entre autres un système éducatif pour tous et valorise l’enseignement supérieur en province grâce à une meilleure capacité dans les formations à distance ;

  • iRenala promeut également l’excellence dans les recherches grâce à un réseau universitaire plus performant et plus stable, fourni par Telma.

Les nouvelles technologies sont incontournables pour le développement d’un pays. Cette même expérience peut être dupliquée dans les domaines de la santé et de la sécurité notamment par :

  • La mise en place des services de santé de qualité accessibles à tous, l’interconnexion de tous les hôpitaux afin de garantir une qualité de soin optimale pour chaque Malagasy, où qu’il soit à travers le pays. Les nouvelles technologies permettront des consultations et des interventions chirurgicales à distance, par exemple.

  • La mise en place d’infrastructures performantes et suffisantes pour garantir la paix et la sécurité dans tout le pays (le projet des drones pour assurer la sécurité en campagne et le tracking de nos zébus, les caméras de surveillance pour assurer la sécurité dans les grandes villes et la sécurité urbaine).

Les investissements constants de Telma dans de nouvelles infrastructures pour faire de Madagascar le hub incontestable de l’Océan Indien et pour faire de chaque Malagasy un citoyen du monde digital, traduisent la volonté du Groupe AXIAN et sa filiale Telma à accompagner l’Etat dans l’atteinte des objectifs de développement fixés.

35848 telma

Telma Safidiko N°1 Malagasy !


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: le FMI donne son accord de principe pour le versement d’une tranche de prêt de 2 milliards $

Le Kenya espère conclure un accord avec le FMI sur un nouveau prêt d’ici deux mois

Zambie: 100 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des ressources naturelles

La Banque mondiale débloque près de 100 millions $ en faveur du Kenya  

 
FINANCE

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

Le gestionnaire sud-africain Investec Asset Management devient le premier actionnaire du fournisseur de logiciels wiGroup

MTN Nigeria est déjà en bourse, mais le grand public devra encore patienter pour acquérir ses actions

Cameroun: 15 milliards FCFA de dividende pour les actionnaires du groupe SABC au compte de l'exercice 2018

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
ELECTRICITE

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

L’initiative Power Africa a aidé à la mobilisation financière de 121 projets de 10 000 MW de capacité totale

 
HYDROCARBURES

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

Libye : la Sirte Oil Company achève avec succès un programme de tests de puits sur le champ Istiklal

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Tanzanie : le retard du projet de GNL pourrait amenuiser les chances du pays d’attirer des IDE (Deloitte)

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF


Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom