Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Kenya: Vodafone menace de reconsidérer ses investissements si Safaricom est forcé de se séparer de M-Pesa

  • Date de création: 09 mars 2017 16:09

(Agence Ecofin) - Le groupe télécoms Vodafone, actionnaire à hauteur de 40% au sein de l’opérateur de téléphonie mobile kényan Safaricom, a menacé de reconsidérer ses investissements dans le pays. La société télécoms britannique réagissait ainsi au projet de loi déposé par l’opposition kényane pour la scission de Safaricom de sa plateforme Mobile Money M-Pesa. L’idée de ce projet de loi a été inspirée à l’opposition kényane par le rapport d’une étude commandée par l’Autorité des Communications du Kenya (CAK) au cabinet britannique AnalysysMason.

D’après les informations qui ont fuité autour de cette étude, AnalysysMason recommande au régulateur télécoms de séparer les activités financières et celles de télécommunications de Safaricom car la position dominante de son M-Pesa compromet la concurrence sur le marché kényan. Le rapport d’AnalysysMason recommande également l’ouverture du M-Pesa aux concurrents Airtel et Telkom Kenya selon une grille tarifaire déterminée par le régulateur télécoms.

Dans un entretien accordé à Bloomberg, Michael Joseph, le directeur du Mobile Money chez Vodafone, par ailleurs fondateur du M-Pesa en 2007, durant ses fonctions à la tête de Safaricom comme président-directeur général, a qualifié de « ridicule » le projet de loi. Pour lui, l'idée de diviser une entreprise parce qu'elle réussit est tout simplement absurde car cela revient à punir le succès.

A travers le ministre des technologies de l’information et de la communication Joe Mucheru, le gouvernement kényan a manifesté son opposition à la proposition de loi portant sur une scission de Safaricom et M-Pesa. « L'adoption de cette loi signifierait une punition à l'encontre des opérateurs pour leurs innovations, ce qui découragerait les investisseurs. Cela fera du Kenya une destination très peu attrayante pour les entreprises de technologies désireuses de s'implanter et d'innover », a souligné Joe Mucheru.

Muriel Edjo


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

Rwanda: la Banque centrale envisage l'émission d'une monnaie électronique pour améliorer les transactions financières

Afrique du Sud: le gouvernement envisage de réaliser de nouvelles coupes budgétaires au cours des prochaines années

Soudan: Abdalla Hamdok devient le premier 1er ministre de l'ère post-Béchir

 
FINANCE

Afrique du Sud : l'assureur Old Mutual maintient le renvoi de son CEO malgré une décision contraire de la justice

Egypte : Banque du Caire va accorder une ligne de crédit de 34,6 millions $ à la société immobilière Inertia

Ghana : la Banque centrale proroge jusqu’en 2020, le délai accordé aux banques rurales et institutions de microfinance pour se recapitaliser

Quelles astuces pour les Institutions de Microfinance qui souhaitent réussir leur transformation digitale ?

 
AGRO

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

Zimbabwe : record en vue pour les livraisons de tabac en 2019

Afrique du Sud : la production de myrtilles devrait connaître une hausse de 45% en 2019

Afrique du Sud : l’inquiétude monte dans l’industrie de la laine face à l’interdiction chinoise

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom