Ecofin Telecom

Afrique du Sud: Vodacom veut reprendre à la Poste le contrat de distribution des subventions sociales

Afrique du Sud: Vodacom veut reprendre à la Poste le contrat de distribution des subventions sociales

(Agence Ecofin) - L’opérateur de téléphonie mobile Vodacom Afrique du Sud veut reprendre à la Poste sud-africaine (SAPO), le contrat de distribution des allocations sociales qui la lie actuellement à l’Agence de sécurité sociale d’Afrique du Sud (Sassa). La SAPO avait été retenue par la Sassa après l’expiration du contrat controversé de Cash Payment Services. Mais l’agence dénonce de nombreux problèmes dans l’acheminement des subventions aux 10 millions de bénéficiaires via le réseau postal.

D’après Mickey Mashale, la directrice des ventes pour Vodacom Business, la société est déjà en discussion avec le gouvernement pour proposer le service de distribution des subventions sociales via la technologie. « Je ne prétends pas que le gouvernement acceptera. Ce que nous disons, c'est que nous avons la technologie et qu'elle aide les gouvernements des autres pays. Le même M-Pesa est utilisé pour distribuer des subventions aux personnes déplacées dans les camps de guerre.», a-t-elle déclaré.

Pour Vodacom, travailler avec la Sassa ne sera qu’un segment de plus où exprimer son expertise au profit du gouvernement. La société télécoms se vante d’aider depuis deux ans, le gouvernement à réduire de 56% le coût de  ses dépenses télécoms,  d’avoir numérisé 80% de tous les départements nationaux et plus de 90% de tous les départements de Gauteng.

« Nous nous sommes associés à l'organisation de gestion immobilière du gouvernement pour numériser la manière dont il gère leur exploitation, transformant ces immeubles en bâtiments intelligents, leur permettant d'économiser de l'énergie, d'effectuer une maintenance proactive et d'augmenter ainsi, l'efficacité et la durée de vie des actifs.», a ajouté Mickey Mashale.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom