Ecofin Telecom

Centrafrique: Orange milite auprès du président Touadera pour un cadre fiscal favorable à l’investissement dans le pays

Centrafrique: Orange milite auprès du président Touadera pour un cadre fiscal favorable à l’investissement dans le pays

(Agence Ecofin) - Le groupe télécoms Orange veut améliorer ses investissements en République de Centrafrique. Pour cela, il sollicite un cadre fiscal réglementaire approprié. La question a été au centre des échanges qu’ont eu Alioune Diagne, le directeur Afrique et Moyen- Orient du groupe Orange et le président de la République, Faustin Archange Touadéra, le 31 janvier 2019 à Bangui. Au cours des discussions, il a aussi été évoqué l’établissement d’un partenariat entre la société télécoms et le gouvernement pour le développement du numérique dans le pays.

Orange revendique actuellement, la place d’opérateur leader du marché télécoms centrafricain  qu’il discute avec Telecel, Moov et Azur. La société qui y fournit la technologie 3G+ depuis 2017, entrevoit dans son partenariat évoqué avec le chef de l’Etat, l’opportunité de contribuer davantage à une plus forte dissémination des TIC et du numérique dans le pays.

Actuellement, la Centrafrique, pays en crise politique, affiche un taux de pénétration du mobile et de l’Internet en dessous de 30%. Orange voudrait devenir un partenaire privilégié pour réduire non seulement la fracture numérique, mais enregistrer également un chiffre d’affaires en croissance permanente.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom