Kenya : nouveau pas pour le nucléaire avec l’appel à caractérisation des sites

Kenya : nouveau pas pour le nucléaire avec l’appel à caractérisation des sites

(Agence Ecofin) - La Kenya Nuclear Electricity Board (KNEB) vient d’amorcer une autre phase de la production d’énergie à partir du nucléaire avec le lancement d’une procédure pour la caractérisation des sites. Collins Juma (photo), le directeur de l’Institut des ingénieurs, a affirmé que le pays a déjà identifié les potentiels sites pouvant accueillir ce type d’infrastructure. Cette nouvelle procédure permettra aux consultants retenus de définir avec précision le type de centrales qui pourrait être implanté sur ces sites ainsi que les technologies à utiliser.

La Fédération des consommateurs du Kenya et les populations de manière plus générale soutiennent ce projet de centrale nucléaire. Il y a cependant, des inquiétudes quant à la sécurisation de ces différents sites et à l’information des populations sur les enjeux liés à ce type d’énergie.

Le Kenya ambitionne de produire 1 000 MW d’électricité à partir du nucléaire. La première centrale devrait entrer en service d’ici dix à quinze ans, selon les récentes prévisions gouvernementales.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité