Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Elec

Trop cher et trop lent, le nucléaire est exclu des solutions de la lutte contre le réchauffement climatique (IAEA)

Trop cher et trop lent, le nucléaire est exclu des solutions de la lutte contre le réchauffement climatique (IAEA)
  • Date de création: 08 octobre 2019 16:53

(Agence Ecofin) - L’énergie nucléaire risque ne pas prendre une part active à la lutte contre le réchauffement climatique dans l’état actuel des choses. C’est le message principal qui ressort de la première conférence organisée par l’Agence internationale de l’énergie atomique (IAEA) pour voir dans quelle proportion, ce type d’énergie sera mis à contribution dans la lutte contre ce phénomène.

« Vous devez régler le problème lié au coût de capital élevé, à la longue durée de construction, aux risques d’accident et de prolifération, à la conservation à long  terme des déchets nucléaires et à l’opposition sociale », a affirmé à cette occasion, Patricia Espinosa, l’envoyé des Nations unies pour le climat lors de la conférence.

Bien que regroupant le tiers des centrales propres installées dans le monde, le nucléaire est en chute ces dernières années à cause de ces barrières citées par la représentante. Dans le même temps, les autres énergies propres, le solaire et l’éolien, principalement, voient leur coût se réduire de manière drastique est sont plus rapides à mettre en place ; quelques mois contre au moins une décennie pour le nucléaire. En outre, les incertitudes liées au démantèlement des centrales en fin de cycle et les différents risques sanitaires et environnementaux rendent le nucléaire de moins en moins populaire.

« Le nucléaire regorge d’autant de potentiel que d’incertitude. Le défi pour lui aujourd’hui est d’être rentable face aux autres sources d’énergie propre et de pouvoir être déployé plus rapidement que dans le passé », a affirmé Hoesung Lee, le directeur du Panel intergouvernemental sur le changement climatique.

Il est appuyé dans ses propos par Liu Zhenmin, le membre de la délégation des affaires économiques des Nations unies qui affirme : « La compétitivité des coûts demeure un défi que doit relever le nucléaire face à la chute croissante des coûts du renouvelable. Très peu d’investisseurs privés empruntent encore ce chemin à cause des coûts élevés. Il faudra également que le nouveau nucléaire obtienne l’acceptation des gouvernements et du public.»

Gwladys Johnson Akinocho

Lire aussi

20/08/2019 - Afrique du Sud : pas de précipitation, mais prudence et rationalité dans le déploiement du nucléaire


Ecofin Electricité     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Fonds Monétaire International trouve enfin un accord avec la Guinée Equatoriale pour un programme économique

Finance climat : le Fonds vert ambitionne d’obtenir 9,3 milliards $ de promesses pour son réapprovisionnement

Ethiopie : 74,5 millions d’euros de l’Allemagne pour l’insertion professionnelle et la création d’emplois

Le Cameroun s’intéresse à l’acquisition du système antiaérien russe Pantsir-S1

 
FINANCE

Tunisie Leasing & Factoring veut renforcer ses activités dans le secteur du crédit-bail grâce à un apport financier de 16,6 millions $

La Conférence interafricaine des marchés d'assurances publie sa réglementation sur l'assurance islamique

Les conseils d’administration de la BRVM et du Dépositaire Central/Banque de Réglement se forment sur la gestion des risques

Biogaran, le premier laboratoire générique français, annonce le lancement de ses activités au Gabon

 
AGRO

Gambie : le gouvernement lance un projet de 26 millions $ en faveur des petits ruminants

L’Ouganda anticipe une hausse de 16 % des exportations de café en 2019/2020

Ethiopie : les autorités enquêtent sur un potentiel détournement de fonds destinés aux sucreries

Tunisie : la BAD organise un séminaire d’achèvement du projet pilote d’utilisation des drones dans le secteur agricole

 
HYDROCARBURES

Panoro Energy signe un accord de cession de ses parts, au terme duquel il se retirera du Nigéria

Libye : Petrofac empoche des contrats d’ingénierie avec la Waha Oil Company

Nigeria : Eni démarre la production de gaz et de condensats sur sa dernière découverte Obiafu 41

Angola : Sonangol augmente sa participation dans la plus grande banque privée du Portugal

 
MINES

La construction du plus grand projet de platine du Zimbabwe commencera début 2020

Burkina Faso : Nordgold veut alimenter ses mines Bissa et Bouly avec de l’énergie solaire

Guinée : à Kourakoto, la SMB fait preuve d’exemplarité dans la gestion du risque environnemental et social

Sundance Resources espère conclure un nouvel accord avec le Cameroun sur le projet de fer de Mbalam avant juin 2020

 
TELECOM

Telkom et Airtel reprochent au gouvernement kenyan un silence qui a accentué le retard de leur fusion

Kenya : l’université Moi injectera 2 millions $ dans l’extension de son usine d’assemblage d’appareils informatiques

La Tanzanie fournira de la connectivité Internet à haut débit au Burundi

Cameroun : MTN, Orange et le consortium Arago-Epi Use se disputent le marché de la digitalisation de la fonction publique

 
FORMATION

Afrique du Sud : UNISA s’associe à Snapplify pour améliorer l’accès aux contenus de formation à ses étudiants

US News & World Report classe 52 universités africaines parmi les 1500 meilleures du monde

L’Université virtuelle du Sénégal s’associe à l'Institut Pasteur pour proposer une formation en ligne sur la résistance aux agents antibactériens

Afrique du Sud : l’Université de Stellenbosch lance une formation d'ingénieurs de données, accréditée par le Conseil d'ingénierie

 
COMM

Togo : le délai d’appel d'offres pour la mise en place de nouvelles stations radios privées est prolongé jusqu’au 4 novembre

Sénégal : RFI inaugure les locaux de ses rédactions mandenkan et fulfulde

Côte d’Ivoire : la foire internationale des radios, services et télévisions se tiendra finalement du 9 au 14 décembre

Ghana : le régulateur des médias se défend d’empêcher la liberté d’expression

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité