Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Comm

Nigéria : l’industrie musicale dépasse 150 millions$ de revenus annuels grâce aux téléchargements mobiles

  • Date de création: 26 octobre 2015 09:49

(Agence Ecofin) - Au Nigéria, les artistes musiciens réalisent désormais des revenus annuels de plus de 150 millions$ grâce à la vente de leurs œuvres. Le chiffre est avancé par Sam Onyemelukwe, directeur général de la société Entertainment Management Co. Au même moment, l’opérateur de téléphonie MTN annonce qu’il est devenu le plus grand distributeur de musique au Nigéria. Le responsable de la section marketing de consommation chez MTN, Richard Iweanoge, explique que cette performance est due à son service de souscription aux sonneries baptisé « caller tunes ». Ce service dispose d’un répertoire de plus de 12 000 chansons.

De manière globale, c’est le marché du téléchargement mobile qui booste les revenus de l’industrie musicale au Nigéria. En plus, les sociétés de télécommunications sont devenues les plus grands distributeurs de musique dans le pays. Les autres plateformes où les Nigérians font des téléchargements sont Spotify et Apple Music.

Malgré la piraterie, l’industrie musicale a vu ses revenues tripler au cours des 5 dernières années grâce aux téléchargements mobiles. « Avec au moins 550 albums chaque année, les recettes provenant de la vente valent plus de 150 millions$ par an. La plupart des artistes au Nigeria explorent ces plateformes dépourvues de piraterie pour monétiser leurs chansons », explique Sam Onyemelukwe.

On est désormais loin des décennies 1980 et 1990 où l’industrie musicale nigériane manquait de distributeur après le départ des maisons de disque mondiales du fait de la crise économique. « Quand les locaux ont repris l’affaire en main, les choses se passaient mal. Il n’y avait plus de distribution formelle au Nigeria », se souvient Tola Ogunsola, co-fondateur de la plateforme de téléchargement MyMusic. Mais la donne a changé avec l’avènement du téléphone portable. Aujourd’hui, le pays compte quelque 149 millions de lignes.

« Les Nigérians étaient déjà prêts à consommer leur musique, mais ils n’y avaient pas accès, tout simplement », explique D’banj (photo), une des superstars de la musique nigériane. Il révèle avoir engrangé plus de 200 000 $ issus des ventes lors des 18 derniers mois. « Tout est plus clair maintenant et tout le monde essaie de trouver de nouvelles formules », se réjouit-il. Pour lui, le boom observé n’est qu’au commencement, car le marché est encore loin d’avoir atteint son seuil de saturation.

En effet, selon l’agence Bloomberg, plus des 2/3 des 63 millions des abonnés MTN utilisent le service des sonneries, et paie au moins 50 nairas (25 cents) par chanson téléchargée. Par ailleurs, l’opérateur enregistre une croissance annuelle de 25% de sa plateforme Music Plus.

Les belles performances de l’industrie musicale du Nigéria suscitent de l’intérêt au Etats-Unis. L’agence Bloomberg cite notamment le rappeur Jay-Z et son service de musique ligne baptisé Tidal. Dans son ambition de donner à cette plateforme une dimension mondiale, il avait envoyé une équipe pour prospecter au Nigéria en avril 2015, pour y découvrir de nouveaux talents.

Assongmo Necdem


Ecofin Comm     


 
GESTION PUBLIQUE

Finance climat : l’UE octroie 80 millions € pour le renforcement de la résilience aux catastrophes climatiques

Côte d'Ivoire: 360 millions $ pour construire et équiper six nouveaux centres hospitaliers

Kenya: 445 millions $ de dépenses budgétaires en moins pour l'année 2019/2020

La coopération allemande apporte son soutien financier au processus de décentralisation du Togo

 
FINANCE

Un industriel camerouais projette de fabriquer chaque mois 10 000 réfrigérateurs - congélateurs et 5000 climatiseurs

La SFI et Water.org envisagent de mobiliser 100 millions $ pour soutenir des banques commerciales kényanes

L'américain Warburg Pincus en voie d'entrer dans la distribution des antirétroviraux en Afrique du Sud

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

 
AGRO

Niger : à Tillabéri, plus de 3000 hectares de culture de riz sauvés de justesse des inondations

Cameroun : le prix moyen bord champ du kilogramme de cacao atteint 1060 FCFA, malgré la saison des pluies

L’UE ne renouvellera pas son soutien à la filière banane africaine après 2019

Ghana : signature d’un accord pour l’édification d’une usine de transformation de cacao à Sefwi-Wiawso

 
ELECTRICITE

Zambie : la KfW alloue 46 millions $ pour la réhabilitation et l’extension à 15 MW du barrage de Chishimba

Energies renouvelables : l’AIE s’attend à une croissance de 12 % cette année

Google fait passer son portefeuille à 5 500 MW et devient le 1er acheteur privé d’énergie renouvelable

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

 
HYDROCARBURES

Au premier semestre, le Nigéria a perdu 1,35 milliard de dollars à cause du siphonnage de pétrole à partir des oléoducs

TGS démarre un programme de levées sismiques 3D en offshore ultra-profond dans les eaux sénégalaises

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

 
MINES

Giyani Metals quitte l’Afrique du Sud pour se concentrer sur ses projets botswanais

Zimbabwe : Prospect Resources fait son entrée sur la bourse de Francfort

Zambie : vers un rachat de First Quantum Minerals ?

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

 
TELECOM

Tunis abritera ce lundi 23 septembre 2019, la 3ème journée Huawei de l’innovation technologique en Afrique du Nord

Vodacom Bourse EXETAT 2019 : plus de 241 candidats ont pris part au concours

Egypt Post a ouvert un centre logistique numérisé pour soutenir l’e-commerce en Afrique

Orange CI récompense les lauréats du Prix de l’Entrepreneur Social 2019

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : la Foire de l’enseignement supérieur américain se tiendra le 21 septembre 2019

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm