Ecofin Mines

Afrique du Sud : les décès dans les mines augmentent pour la première fois en 10 ans

(Agence Ecofin) - Pour la première fois depuis près d’une décennie, le nombre de décès dans les mines sud-africaines a augmenté. Selon de nouvelles données de la Chambre des mines du pays, 81 personnes ont perdu la vie entre janvier et novembre, en hausse par rapport aux 73 décès enregistrés en 2016.

L’Afrique du Sud possède les mines les plus profondes et les plus dangereuses du monde. Le pays est l’endroit le plus meurtrier pour travailler dans une mine, rivalisant avec les Etats-Unis et le Canada en matière de taux de mortalité. Toutefois, les conditions se sont améliorées depuis 1994, année où le nombre de décès de travailleurs a atteint 484. Les 73 enregistrés en 2016 constituent même le plus bas, jamais enregistré dans l’histoire du pays.

«L’augmentation des décès en 2017 est particulièrement décevante compte tenu des améliorations que nous avons constatées au cours des deux dernières décennies.», a déclaré à Bloomberg, Charmane Russell, une porte-parole de la chambre des mines.

Alors que le secteur minier est l’un des piliers de l’économie sud-africaine, la réduction du taux de mortalité dans les mines devient plus que jamais un défi pour la Nation arc-en-ciel. Il faudra donc vite oublier cette année sombre et reprendre avec les mesures et initiatives adoptées ces dernières années pour plus de sécurité et de sûreté.

Louis-Nino Kansoun


Ecofin Mines     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines