Fabienne Diouf lance un nouveau magazine afro-optimiste : Emergences Afrique

(Agence Ecofin) - Elle est la fille d’Abdou Diouf (photo), l’ancien président du Sénégal et ex-secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie (Oif). Fabienne Diouf Guillabert est la directrice générale de la société Nosco Médias, basée à Dakar au Sénégal. Elle a décidé de lancer un journal panafricain : Emergences Afrique. Il s’agit d’un magazine qui se veut afro-optimiste.

Fabienne Diouf Guillabert a repris, elle aussi, le mot « émergence » qui est dans l’air du temps sur le continent. Dans une interview accordée au magazine français CB News, elle le définit comme « le reflet d’une croissance économique rapide qui doit favoriser le bien-être social, d’une stabilité politique qui permet d’investir sereinement dans tous les domaines ». C’est aussi le sens donné au nouveau magazine dont le premier numéro paraîtra ce 25 avril 2015.

« L’émergence indique le chemin que l’Afrique doit emprunter pour inventer son avenir sans copier des modèles occidentaux qui ont montré leurs limites. Pour moi, l’émergence n’est plus une promesse mais une réalité, que je peux constater chaque jour à Dakar, Abidjan, Lomé ou Brazzaville », explique Fabienne Diouf Guillabert. Elle ajoute que son journal s’adresse à toute l’intelligentsia continentale et internationale, bref à toutes les personnes qui s’intéressent au développement de l’Afrique : influenceurs, investisseurs, étudiants, entrepreneurs, etc.

Le premier numéro, tiré à 50 000 exemplaires, annonce à sa Une l’interview « exclusive » d’Abdou Diouf qui fait son bilan à l’Oif. Mais le journal présente aussi d’autres hommes et femmes, célèbres ou non, qui font avancer la cause africaine. 


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm