Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Système alimentaire mondial : les experts appellent à plus de diversification pour réduire les risques de faim et d’instabilité sociale

Système alimentaire mondial : les experts appellent à plus de diversification pour réduire les risques de faim et d’instabilité sociale
  • Date de création: 18 septembre 2019 14:27

(Agence Ecofin) - Une diversification de la production et de la consommation permettra aux circuits alimentaires mondiaux d’atténuer les risques liés à une perturbation de l’approvisionnement. C’est ce qu’indique la Food and Land Use Coalition, dans un rapport qui se penche sur les bénéfices liés à la transformation des systèmes alimentaires et les coûts liés à l’inaction.   

Fondée en 2017 dans la foulée de l’Accord de Paris et des Objectifs de développement durable (ODD), cette équipe réunit des économistes, des spécialistes de l’environnement, de l’alimentation et de l’agriculture.

D’après le groupe, cette stratégie est d’autant plus nécessaire que la dépendance vis-à-vis d’un petit nombre de cultures, pourrait être aggravée avec les effets du changement climatique qui rendra certaines espèces plus vulnérables.

En effet, sur un éventail d’environ 30 000 espèces végétales comestibles, seulement quatre spéculations (maïs, riz, blé et pomme de terre) fournissent près de 60 % des calories d’origine végétale.

Autre cas emblématique de l’uniformisation de la chaîne industrielle : la banane. Alors qu’il en existe plus de 1000 variétés, une seule à savoir la Cavendish compte pour plus de 90 % des exportations mondiales.  

« Une petite diminution dans l’approvisionnement pourrait vraiment entrainer des dommages et conduire à des hausses importantes des prix. Cela pourrait aussi conduire à la faim et l’instabilité sociale », a confié à la Fondation Thomson Reuters, Per Pharo de la FOLU. 

Pour l’organisation, la diversification des régimes alimentaires va de pair avec la nécessité d’une refonte totale de l’industrie alimentaire moderne qui a atteint ses limites.

« Les coûts cachés à l’échelle mondiale, de la production alimentaire et des systèmes d’utilisation des terres grimpent à 12 trillions $ par an [l’équivalent du PIB de la Chine, NDLR] alors que la valeur du système alimentaire mondial avoisine 10 trillions $ », souligne-t-elle.   

Espoir Olodo

Lire aussi :

17/01/2019 - Le monde pourra nourrir 10 milliards de personnes d’ici 2050 en modifiant les régimes alimentaires (rapport)


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

Les pays africains, du meillleur au pire pour les femmes, selon l’enquête de National Geographic

Burkina Faso : les Hauts-Bassins informés sur les mécanismes de financement du Fonds vert pour le climat

Burkina Faso: le gouvernement réalisera 37 projets d'adduction d'eau dans plusieurs régions

Côte d’Ivoire : la Chine accorde 266 millions $ pour l’adduction en eau potable et la santé

 
FINANCE

Cameroun : Eneo, le distributeur d'énergie, a terminé l’année 2018 sur un bénéfice en hausse de 155,4%, mais des défis demeurent

Cameroun : les dépenses de personnel dans le secteur public resteront un casse-tête budgétaire au cours des 5 prochaines années

Côte d’Ivoire : une table ronde à Dubai pour mobiliser 3 milliards $ d’investissements touristiques

Egypte : rumeurs d’émission des toutes premières obligations islamiques faites par une entreprise

 
ELECTRICITE

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

Ghana : la construction du barrage polyvalent de Pwalugu (60 MW) par Sinohydro, démarre en novembre

 
HYDROCARBURES

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

Gabon : la campagne de forage de Vaalco démarre avec une première découverte de pétrole

Un navire angolais de forages pétroliers arrêté dans les eaux malaisiennes

 
MINES

Togo : la Société Générale des Mines exploitera le gisement de manganèse de Nayéga

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

Afrique du Sud : le prix du palladium atteint un nouveau record, une bonne nouvelle pour le projet Platreef

 
TELECOM

Vodacom Best of the Best Class 2019 : voici les 12 candidats retenus pour cette édition

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

 
FORMATION

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

En Algérie, les universités locales signeront 11 accords de coopération avec les universités sud-coréennes

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro