Ecofin Mines

Ali Bongo inaugure la première usine métallurgique d’Afrique centrale

(Agence Ecofin) - Le  Gabon a fait son entrée dans le monde industriel avec la mise en production de l’usine de Moanda inaugurée vendredi par le chef de l’Etat. Après 52 ans d’exploitation brute du manganèse au Gabon, la Comilog, via le Complexe métallurgique de Moanda (CMM), transformera désormais le minerai de manganèse.

Ce nouveau complexe, dont l’Etat gabonais est actionnaire à hauteur de 40%, a représenté pour le groupe français Eramet un investissement de 230 millions d’euros. Il emploie près de 500 métallurgistes et mineurs locaux.

La mine de manganèse vise, d’ici la fin de l’année, une production de 3,8 millions de tonnes.

Deux fours électriques produiront 65 000 tonnes de silico-manganèse à 65 % et une usine hydro-métallurgique produira 20 000 tonnes de manganèse métal pur.

Le Gabon, troisième producteur mondial de manganèse avec environ 3,5 millions de tonnes par an, vise désormais la première marche du podium.

La construction du Complexe métallurgique de Moanda s’est faite grâce à la signature de deux protocoles d’accord : l’un sur la fourniture en électricité grâce au barrage hydro-électrique de Grand Poubara et l’autre sur la fiscalité des matières premières et des exportations des produits.


Ecofin Mines     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines