Ecofin Entrepreneur
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Lancer son entreprise de recyclage de déchets

  • Date de création: 21 novembre 2019 09:40

(Agence Ecofin) - Le recyclage est un procédé qui permet de réduire les volumes de déchets et de préserver les ressources naturelles en réutilisant des matières premières déjà extraites. C’est un concept d’économie circulaire, en plein essor en Afrique. Les déchets sont une mine d’or pour les jeunes entrepreneurs, avec 70 millions de tonnes de déchets produits chaque année. En effet, on assiste à une véritable révolution de startups dans le domaine. Les gouvernements africains, les organismes privés et les ONG soutiennent chaque année des projets à fort impact environnemental sur le continent.

Les connaissances nécessaires

Il est important de connaitre les différents types de recyclage pour se spécialiser dans un domaine particulier. Il existe trois techniques de recyclage : chimique, mécanique et organique.
• Le recyclage « chimique » utilise une réaction chimique pour traiter les déchets, par exemple pour séparer certains composants.
• Le recyclage « mécanique » est la transformation des déchets à l'aide d'une machine, par exemple pour broyer ou pour séparer les déchets.
• Le recyclage « organique » consiste à produire des engrais ou du carburant tel que le biogaz.
Pour lancer son entreprise de recyclage (collecte, commercialisation et transformation des déchets plastiques en pavés écologiques par exemple), il faut avoir une bonne connaissance du cadre juridique dans le pays ou on souhaite développer son entreprise. Par ailleurs, cette activité nécessite des techniques de collecte, de tri et de recyclage. Il faut également avoir des connaissances sur les tendances du marché local et international.

Comment apprendre ?

Le recyclage est une activité qui nécessite un traitement et des précautions particulières. Deux options s’offrent à nous : apprendre et innover à partir de l’offre actuelle ou suivre une formation en recyclage de matières ou déchets spécifiques.
Toutefois, certains sites en ligne comme Bellomar Learning proposent des formations dans le domaine, moyennant un montant d’argent assez minime. La durée est de quatre semaines avec l’accompagnement permanent des formateurs du domaine. En outre, l’apprenant à l’opportunité d’être accompagné dans la mise en œuvre de son projet sur une période d’une année complète.

Combien faut-il pour démarrer?

Selon des experts qui ont éprouvé l’activité, un investissement maximal de 1000 dollars (environ 600 000 FCFA) est à prévoir dans le cas où on compte produire des pavés en plastique, et de 500 dollars maximum si on veut juste collecter et commercialiser des déchets plastiques de manière formelle.

Quel matériel ou équipement ?

Le matériel de base englobe des équipements de protections individuelles, des cuves en acier, une source de chaleur, des moules, des compacteurs, et une pelle bèche.

Où s’approvisionner ?

En Afrique, beaucoup d’entrepreneurs du secteur s’approvisionnent directement dans les dépôts d’ordure. On peut trouver les déchets plastiques dans les ménages, les cours d’eaux, les marchés. Il est également possible de négocier auprès des entreprises ou de la structure chargée de l’hygiène et salubrité. Pour le matériel, on peut s’approvisionner auprès des quincailleries et des chaudronniers.

Comment trouver des clients ?

Dans le cas de la commercialisation des déchets plastiques, les clients sont généralement les entreprises de recyclages, de régénération des déchets plastiques et des particuliers qui pratiquent de l’agriculture hors-sol en milieu urbain.
La clientèle pour les pavés écologiques est constituée des entrepreneurs dans le domaine du BTP et des promoteurs immobiliers.

A quel moment/volume devient-on rentable :

Les pavés se vendent en mètres cube de 26 à 33 pavés. Le mètre cube coûte 4500 FCFA [environ 6,5 euros]. Ils peuvent aller jusqu’à 25 000 FCFA [environ 38 euros] en fonction de la qualité. L’activité commence à devenir rentable à partir de 4000 pavés produits et 3 tonnes de déchets plastiques collectés. Cependant, en prenant en compte l’équipement, les charges variables, et la main d’œuvre, l’activité peut être rentable au bout de 2 ans.

Aïsha Moyouzame

Plus d’infos


 
GESTION PUBLIQUE

Réforme du Franc CFA : les parlements africains ne seront pas consultés sur un point essentiel

Le Togo déploie des laboratoires mobiles à l'intérieur du pays pour dépister les cas d’infection

Les femmes et la « gig economy » digitale : mêmes problèmes, mêmes inégalités

7 pays accordent au Cameroun la suspension du service de sa dette, conformément à l’initiative du G20

 
FINANCE

African Guarantee Fund apporte une réponse aux impacts économiques du COVID-19

En réponse au coronavirus, le FMI a déjà augmenté la dette de l'Afrique de 13 milliards $ supplémentaires

HSBC et la SFI mobilisent 474 millions $ pour l’adaptation au changement climatique dans les pays en voie de développement

Maroc: les banques sous pression, 34% des ménages affirment n’avoir aucune source de revenus avec le confinement

 
AGRO

Cargill va mettre en place une traçabilité complète de sa chaîne d’approvisionnement de cacao au Cameroun

Kenya : l’industrie floricole reprend progressivement ses activités

Afrique du Sud : la volaille américaine poursuit sa percée

Criquets pèlerins : la Banque mondiale apporte un soutien de 500 millions $ aux pays affectés

 
ELECTRICITE

Le Niger recadre l'attribution des licences dans le secteur de l'énergie électrique

EIG Global Energy Partners crée un fonds de 1,1 milliard $ pour le développement des énergies renouvelables

Zambie : la Power China construira 600 MW de centrales solaires pour 548 millions $

Algérie : les autorités prévoient de construire 3 milliards $ de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : Sasol s’attend à une baisse d’au moins 20 % de ses bénéfices pour l’ensemble de l’année

Selon un juge londonien, l’Angleterre n’est pas compétente pour statuer sur l’affaire OPL 245

Nigéria : l’armée démantèle des sites de raffinage illégal de pétrole d’une capacité de 14 434 b/j

Le Soudan propose au Soudan du Sud un échange carburant contre pétrole brut

 
MINES

Zambie : Volt Resources acquiert un nouveau projet aurifère pour 4 millions de dollars

Ghana : Golden Star place 60 employés en quarantaine après la découverte de deux cas positifs au coronavirus

Botswana : Galileo Resources finalise l’acquisition de plusieurs actifs de cuivre

Namibie : Deep South publie une « solide » évaluation économique préliminaire pour le projet de cuivre Haib

 
TELECOM

Le Rwanda se dote d’une agence spatiale dont l’entrée en service est prévue pour juillet

Zambie : MTN injecte 9,8 millions $ dans la mise à niveau de son réseau

Afrique du Sud : Naspers investit 100 millions de rands dans l'agritech

L’Angola accorde à Africell la 4e licence mobile du pays

 
TRANSPORT

Air France relance ses vols commerciaux vers le Cameroun dès le 25 mai

L’Angola et la Chine signent l’addenda au contrat de construction du nouvel aéroport international de Luanda

Le Cameroun automatise 14 de ses 44 postes de péage routier

20 millions de passagers ont été transportés entre la France et l’Afrique en 2019

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de René Téwou, entrepreneur et évangéliste de l'exode citadin (Vidéo)

Un dispositif automatique de lavage des mains made in Cameroun (Vidéo)

Le marché de la tomate au Nigéria - (Infographie)

Le Bénin est le premier producteur africain de coton - (Infographie)

 
FORMATION

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

Guinée : INTEGRA lance un programme de formation en ligne pour 200 jeunes

Tchad : l’UNESCO forme les enseignants-chercheurs à l’ingénierie pédagogique en ligne

Tunisie : Gomycode et Tunisia Jobs lancent le programme « Re-skill, Up-skill » pour former 2000 développeurs

 
COMM

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie

Afrique francophone subsaharienne : le Discop va organiser un marché virtuel pour les acteurs du secteur audiovisuel de la région

Un fonds d’aide à la presse divise les journalistes gabonais

Afrique du Sud : l'éditeur musical Sheer Music Publishing racheté